500 000 gourdes pour chaque député haitien

    Alors que les haïtiens s’engouffrent dans une misère sans précédent, chaque député haïtien a eu droit à la coquette somme de 500000 gourdes durant les fêtes de fin d’année si l’on croit la déclaration du vice-président de la Chambre des députés Caleb Desrameaux qui participait à l’émission Sa k ap kwit avec le journaliste Robenson Geffrard.

    Cette révélation du député de la commune de Tabarre a fait le tour des réseaux sociaux.
    Les haïtiens de partout en ont bien profité pour recracher leur dégoût pour les parlementaires qui, selon eux, ne font que jouir les privilèges de la fonction parlementaire en oubliant leur mission première qui est celle de légiférer. Le projet de loi de finance 2018 – 2019 qui vient d’être retourné à l’exécutif en est l’exemple parfait.

    Ignorant ces critiques qui paraissent-elles bien fondées, Caleb Desrameaux affirme que la 50ème législature est l’une des législatures la plus productive dans toute l’histoire du parlement haïtien.

    Une déclaration futile que certains haïtiens considèrent comme une manœuvre que le parlementaire utilise comme à l’accoutumée afin de minimiser l’insignifiance, voire l’inexistence du parlement haïtien comme pouvoir dans la crise économique, politique et sociale que connait actuellement le pays.

    Si les 119 députés ont coûté près de 800 000 dollars US à l’Etat haïtien pour les fêtes de fin d’années, combien nous coûtent les 29 Sénateurs ? Attendons peut-être une autre révélation pour se faire une idée.

    Important, en attendant, de préciser que le Sénat haïtien n’a organisé qu’une quinzaine de séance durant les 12 derniers mois écoulés.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here