Amnistie : Duel entre Youri Latortue et un membre du RDNP – Nenel Cassy donne sa version des faits

    La question d’amnistie générale fait la une des médias depuis hier, au Jounal premye Okazyon ce matin, Youri Latortue et le Docteur Beaubrun du RDDNP ont eu une prise de bouche sur la question. Alors que le docteur Beaubrun mentionne que Youri s’est déplacé plusieurs fois au cours de la rencontre et donc n’est pas en mesure de dire ce qui a été dit ou pas, le sénateur reste sur sa position ; Eric Jean-Baptiste est un menteur.

    Le premier point de désaccord entre Youri Latortue et le Docteur Beaubrun est une question de présence. Selon le docteur membre du parti RNDP, M.Latortue s’est déplacé 3 fois au cours de la rencontre et dans des intervalles de 4 à 5 minutes. Youri, lui réfute les déclarations du Dr Beaubrun en affirmant qu’il s’était déplacé pendant 2 fois et ces déplacements n’ont duré que quelque secondes.

    Dr Beaubrun, rejetant la défense du sénateur, restait jusqu’à la fin de son intervention accroché à ses déclarations et maintient que si Youri s’était déplacé, il n’est pas en mesure de confirmer si oui ou non le sénateur Nenel Cassy avait parlé d’amnistie.

    Selon le membre du RDNP, la question de l’amnistie a été soulevée, et Docteur Beaubrun a précisé que le mot est sorti de la bouche de Nenel Cassy plusieurs fois. Si Youri a utilisé tous les mots pour prouver le caractère mensonger des aveux d’Eric Jean-Baptiste, le docteur lui déclare : « Mon chef de parti est allé trop fort mais il a dit la vérité, il a parlé avec son cœur, peut-être pas comme un homme politique aurait parlé mais il a écouté son cœur ».

    Le docteur précise par ailleurs qu’Eric Jean-Baptiste et lui sont des hommes droits qui ont un amour profond pour leur pays. En conséquence, la sortie d’Eric n’est pas pour créer une diversion politique mais plutôt pour guider le peuple dans ses choix.

    Les journalistes du « Grand Boulevard » dans un souci d’équilibre ont  contacté Nenel Cassy au téléphone, accusé par le docteur Beaubrun de prononcer le fameux mot : amnistie générale pour tous, qui a provoqué la colère d’une grande partie de la population.

    Réagissant, d’emblée, le sénateur Cassy dit que rien n’a jamais été décidé et que l’opposition est en cours de consultation. Donc si un secteur a proposé quelque chose, cela n’engage pas les sénateurs de l’opposition. À cette réponse, le journaliste lui a demandé alors dans quel contexte que le mot avait été prononcé, il a élucidé les questions du journaliste qui insistait pour déceler le contexte de la prononciation du mot qui dérange. « Nous n’avons jamais parlé d’amnistie » a-t-il lâché et comme Youri Latortue, il accuse les membres de RDNP de vouloir discréditer leur lutte pour la tenue du Procès Petro Caribe.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here