Attaque sur un bus de transport et des passagers : une mise en scène selon Assad Volcy qui accuse Jovenel Moïse

    Hier, l’actualité a été marquée par cette attaque criminelle incendiaire proférée à l’endroit d’un véhicule de transport avec des passagers à bord à juste quelques mètres du Palais National. Les dommages causés sont très importants : Des personnes blessées et brûlées, le propriétaire du bus aux abois par la perte de son véhicule qui constitue sa source de revenus. Assad Volcy, militant de l’opposition pointe du doigt le Président Jovenel Moïse comme le responsable d’une mise en scène pour discréditer l’opposition politique.

    L’évènement tragique d’hier suscite beaucoup de réactions. Le Président Moïse a exprimé ses regrets par rapport à ce crime survenu au Champ-de-Mars hier au cours d’une prise de parole dans une cérémonie au Palais. Il a condamné de telles barbaries et a invité une énième fois les acteurs à prendre le chemin du dialogue. Ce matin, un militant de l’opposition au pouvoir de M.Moïse, Assad Volcy a attribué la démonstration de compassion du Président à une feinte car selon Assad, ce crime est l’œuvre de l’équipe en place.

    À travers une intervention sur Caraïbes Fm et explicitement dans l’un de ses tweets, Assad Volcy Stipule que l’incendie sur le bus de transport et des passagers est une manigance qui a pour finalité de faire cesser la mobilisation et de diaboliser l’opposition. L’opposant à Jovenel Moïse va jusqu’à mentionner que lors des protestations de février dernier, le Président avait fait montre d’une pareille inquiétude par rapport au défilé du présumé bandit Arnel Joseph dans les manifestations alors qu’Arnel était payé pour faire cette sortie afin de décrédibiliser l’opposition. Assad Volcy croit que le pouvoir continue dans ce jeu qui envoie une mauvaise image de l’opposition politique.

    Par ailleurs, le propriétaire du bus a expliqué que cette attaque est survenue après que des individus armés lui ont demandé de « payer la rue » et qu’il ne l’a pas fait. Sans même attendre que les passagers descendent, les criminels ont envoyé du cocktail Molotov sur l’automobile.  L’incendie a laissé les passagers dans un très mauvais état, certains ont été sévèrement brûlés et ont été transportés à l’Hôpital.

    Soulignons que la Police a déjà arrêté Johnny Hermilus et Charles Ricardo, 2 suspects parmi les présumés coupables de cet acte répréhensible.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here