Le peuple a faim. Les artistes aussi. Chacun son problème. Chacun sa revendication.

Si la population haïtienne a organisé son carnaval populaire la semaine dernière pour réclamer un aller mieux et un peu de justice sociale dans le pays, les artistes haïtiens se sont mis ensemble pour réclamer leur sien. Pas avec le même objectif, encore moins pour la même cause.

Lors d’une conférence de presse organisée ce matin, ils étaient nombreux, les artistes, autour d’une table à critiquer la décision du gouvernement d’annuler le Carnaval national qui devait se tenir aux Gonaives ce Weekend.

Énervés comme jamais, ils demandent à ce que l’Etat retourne sur sa décision d’annuler les festivités carnavalesques pourtant bien accueillie par une large partie de la population qui croit que le pays n’est pas en état d’organiser un carnaval cette année après les émeutes de la semaine écoulée.

Pas de touristes étrangers, pas de vol sur Haiti, fatras, la misère, la pauvreté, le pays est fermé, il serait regrettable, et ce serait même une mauvaise image pour les haïtiens à l’échelle internationale d’aller danser ce carnaval dans cet état quelque jours après les événements du mois de février selon plusieurs internautes réagissant à la conférence de presse organisée par certains des acteurs culturels qu’ils invitent à prendre un peu de conscience de la situation lamentable du pays.

La majorité de ceux qui ont pris la parole lors de la conférence n’avancent pas l’intérêt commun comme argument fondant leur demande d’organiser le carnaval.

Au contraire, ils avancent, à l’instar de Manzè, le fait d’une part qu’ils ont déjà dépensé pour sortir des merengues et d’autres part qu’ils n’auront pas d’argent cette année pour aider leur famille ainsi que certains de leurs proches. Une preuve selon plus d’un que le peuple n’a pas le même objectif que ces artistes.

Si le premier vise l’intérêt général dans ses revendications, les seconds, oubliant que le Carnaval est avant tout une question de pays, voulant aussi se l’approprier, ne visent au contraire que la maigre somme qu’ils auront à empocher parmi les 2 millions US qui étaient disponible pour cette activité.

Heureusement, Le peuple ne souhaite pas danser sa misère cette année semble t’il.

En tout cas, motivés et déterminés, les artistes ayant participé à cette conférence de presse annoncent qu’ils sortiront ce Weekend quelque soit la situation car leur volonté c’est juste de travailler.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here