Chaises et bureaux jetés : Le spectacle commence au parlement

    Après la dernière tentative pour organiser la séance en Assemblée nationale devant ouvrir la dernière session législative, le bureau de l’assemblée nationale avait convoqué en assemblée ce matin, les députés et sénateurs afin d’organiser ladite séance. Certains acteurs de l’opposition opposés à cette séance avaient annoncé les couleurs : Une manifestation a été annoncée devant le parlement pour ce matin. Quant aux parlementaires de l’opposition : ils se croient capable de chambouler cette énième tentative en dépit du fait qu’ils sont minoritaires. De fait, ils recommencent à basculer chaises et bureaux.

    Après plusieurs essais, le bureau de l’Assemblée nationale pensait pouvoir réussir cette fois l’organisation de la séance qui doit ouvrir la dernière session législative, c’est un impératif car la constitution le veut.

    Mais les acteurs de l’opposition sont plus que dévoués à faire échec aux tentatives du bureau car ils estiment que cela n’a pour objectif que faire passer en douce la ratification de Monsieur Lapin. Ils avancent que Lapin faisait partie d’un gouvernement censuré et donc n’est pas une option valable pour sortir le pays de la crise. Persuadés, convaincus , ces derniers se disent être dans l’obligation de faire chavirer ce navire de magouilles.

    Ce matin, une tension se faisait sentir au niveau du bicentenaire. Cet après-midi, le député Printemps Bélizaire et cohorte font revenir ces moments de théâtre qui sont devenus depuis quelque temps la marque de fabrique pour ne pas dire l’image de notre parlement.

    Il faut dire que les parlementaires ne sont pas nombreux dans la salle de séance. Cependant, le G4 et les 16 députés opposants croient qu’ils n’ont pas besoin de plus de bras pour tout saccager à nouveau. Comme la dernière fois, les chaises et les bureaux sont jetés, bouleversés sous la rage des parlementaires opposants qui ne cessent de crier : Kou a pa p pase !

    La dernière fois, les actions du G4 avaient empêché la tenue de la séance, cette fois est-ce-que Cantave et Bodeau pourront prendre les choses en main pour réaliser enfin cette séance en Assemblée nationale ? Est-ce que la minorité va une nouvelle fois dicter sa loi ? Dans tout les cas, la deuxième saison du feuilleton est lancée.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here