Copa América : 5-0, le Brésil a sorti le grand jeu pour sa qualification contre le Pérou

Le Brésil, pays organisateur de la Copa América, s’est qualifié en quarts de finale en prenant la première place du groupe A en battant le Pérou 5-0 à l’Arena Corinthiens de Sao Paulo samedi soir.

En manque de réaliste et de finition face au Venezuela 0-0, la Seleçặo s’est réveillée face à une sélection Péruvienne pas très combative. (5-0), le Brésil s’est régalé en dominant facilement le Pérou pour sa qualification en quarts de finale de la compète. Très motivée, l’équipe de Tite a été très décisive et très convaincante ce samedi 22 juin 2019.

Moins de demi-heure de jeu, la fête commençait déjà. D’abord grâce à un corner prolongé par Thiago Silva et terminé par Casemiro. Le Madrilène Casemiro suspendu pour le match de quarts après avoir reçu un carton jaune, inscrivait son premier but en sélection pour 39 matchs (1-0, 11e).

Quelques temps après, le gardien Péruvien Gallese a fait une mauvaise relance et se faisait contrer par Roberto Firmino. Le ballon a failli se retrouver au fond du filet en frappant le poteau avant que R. Firmino, joueur de Liverpool termine le ballon au fond du filet, seul face au but Péruvien (2-0), 19e). A la 31e, tout espoir de remonter au score a été perdu. D’une belle frappe puissante d’Everton excentrée de la surface de réparation le Brésil menait déjà (3-0). Pour ce match, le sélectionneur Tité semblait trouver la bonne combinaison avec son 4-1-4-1. Tout marchait très bien.

Et, la fête ne faisait que commencer. Daniel Alves actuel joueur de Paris Saint-Germain sur départ a fait le (4-0, 31e) sur une belle frappe déboulée, son premier but sur l’ère Tité. En toute fin de match, Willian concluait les vagues brésiliennes (5-0, 90e), après une passe magnifique d’Everton. Un penalty tiré par Gabriel Jesus a été détourné dans les arrêts de jeu. Gallese s’est montré ferme pour éviter le pire.

Par contre, on ne peut pas oublier l’attaquant du Gremio Porto Alegre. Avec ses dribles, ses accélérations et pour ses passes transversales, il est devenu le joueur adoré du public Brésilien. Il a été très décisif pour le Brésil et, pendant l’ensemble de ses matchs. Débuté comme doublure à David Neres, Tité l’a mis dès l’entrée de jeu face au Pérou.

Ce match a été pour Tité un coup de maître. Très critiqué pendant les deux premiers matchs du Brésil. « C’est normal, il y a de la frustration de la part du public », a fait savoir le sélectionneur. Ses changements ont apporté fruit. Everton et Gabriel Jésus en lieu place de David Neres et de Richarlison a convaincu le public. Maintenant, il reste à voir jusqu’où cela emmènera le Brésil qui aura pour adversaire soit le meilleur troisième du groupe B/C.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here