Crise Climatique mondiale : Jair Bolsonaro doit trouver une meilleure formule pour la gestion de la forêt amazonienne

Le Président Brésilien, Jair Bolsonaro se trouve confronté à une salve de critiques dans son propre pays. En lien avec la mauvaise politique environnementale de son Gouvernement concernant particulièrement la gestion de la forêt amazonienne, qui a suscité l’émoi de tous en le voyant incendié, les pressions qui se font de plus en plus sentir sur l’entourage du Président à des répercussions mondiales.

Les appels partent de partout à travers le monde invitant les responsables politiques à sauver l’Amazonie ( considéré à terme comme le poumon de la planète, avec la fourniture de 20% de l’oxygène que nous respirons). Les feux déclarées il y a quelques jours au Brésil à occasionné l’émoi chez beaucoup de personnes, notamment des leaders politiques mondiaux, des personnalités très connus dans le monde du sport, et des ONG de défense de l’environnement.

La salve de pression internationale a commencé avec Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, qui s’est dit « profondément préoccupé » par les incendies en cascades survenues dans la plus vaste forêt tropicale du monde.

Suivra la réaction du Président français, M. Emmanuel Macron qui lui aussi, a exprimé son inquiétude face à la dégradation de l’environnement au Brésil. Sur un ton clair, il affirme que notre maison ( l’Amazonie) brûle. Pour lui, il s’agit d’une crise internationale, qui doit être pris en compte par le G7, lors du prochain Sommet qui sera organisé à Biarritz.

Par rapport à toutes ces réactions, le climato-sceptique, Jair Bolsonaro, a fustigé jeudi le comportement du Président français, Emmanuel Macron l’assimilant à  » une mentalité colonialiste « . Entre temps, le Président Bolsonaro n’a pas resté les bras croisés devant ce brasier qui embrasse l’Amazonie. Il a participé à une réunion de crise dans la Capitale Brésilienne, Brasilia autour du dossier.

Selon l’Institut national de recherches spatiales au Brésil, ( INPE) 75.336 feux de forêt ont été enregistrés dans le pays de janvier jusqu’au 21 août, soit 84% de plus que sur la même période de l’an dernier, et plus de 52% concernant l’Amazonie.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here