Facebook : les données de plus d’un millions de personne se retrouvent dans la nature

À cause d’un serveur défaillant, les données de plus de 400 millions d’utilisateurs de Facebook ont été divulguées, rapporte RFI, ce jeudi 5 septembre, lui-même informé à partir du Site TechCrunch.

Le Géant des réseaux sociaux a de plus en plus de difficulté a assuré les abonnés quant à la protection de leurs données. L’information relatée par le Site a fait savoir que Facebook  » stockait sur un serveur plusieurs bases de données qui liaient leur numéro de téléphone à des usagers du réseau ». Étant donné que l’entreprise avait tout simplement oublié d’utiliser de mot de passe, et donc sans avoir besoin d’un pléthore d’experts spécialisés dans la cybercriminalité pour accéder, il suffirait juste de se connecter à ce serveur pour que les données de millions d’utilisateurs se retrouvent dans la nature, revèle le Journal.

Par cette négligence, dont les responsables de l’entreprise essaient de minimiser les conséquences, plus de 400 millions de numéros de téléphone sont dans la nature, associés à une identité.

Définitivement, aucun compte n’est trop sécurisé sur Internet pour ne par être piraté par un ackeur. Les incidents de ce genre arrivent souvent. Même les propriétaires des Réseaux sociaux ne sont pas épargnés. Pas plus tard que cette semaine, le patron de Twitter a dû faire face à une pareille situation.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here