Faute de soins médicaux, un migrant haïtien décède dans une prison au Mexique

    « Animal Politico » un site d’information au Mexique, a révélé ce jeudi 8 août la mort d’un migrant haïtien en situation illégale au Mexique. Le migrant haïtien était détenu dans une prison de la station migratoire de Tapachula, une ville de l’Etat du Mexique.

    Selon certains témoins, le migrant haïtien était apparemment en parfaite santé à son arrivée dans la prison. C’est par la suite qu’il va tombé malade et a demandé une assistance médicale qui lui a été refusée par les gardes de la prison. Le migrant était comme tant d’autres enfermé dans une cellule isolée depuis 20 jours.

    Le migrant haïtien souffrait par la suite des maux de tête, de fièvre et des douleurs dans la poitrine alors qu’il était arrivé en bonne santé a rapporté des témoins. Cependant le ressortissant avait préalablement demandé des soins médicaux nécessaires pour sa santé mais les gardes ne lui ont pas apporté de l’aide, ils l’ont laissé dans le mauvais état dans lequel il se trouvait jusqu’à ce que mort s’en suive.

    Au lever du jour, vers 6 heures du matin, le lundi 6 août, alors que les gardes ont finalement décidé de lui porter secours, ils ont trouvé des policiers fédéraux et des personnes qui étaient en uniforme, après avoir pris des photos du cadavre et l’emporté sans aucune explication. Mais des témoins affirment encore avoir entendu le migrant haïtien souffrir dans la nuit du 5 à 6 août.

    Toutefois, on rapporte les mauvais mauvais traitements que subissent les ressortissants haïtiens dans les centres de détention au Mexique.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here