Frère Gabe : SIDA m nan TRETE au nom de Jesus

    Le rappeur chrétien Frère Gabe a finalement avoué la vraie raison qui l’a motivé à se convertir au christianisme : J’avais le sida et j’allais mourir.

    TANDE TEMWAYAJ LA EPI DI KISA W PANSE ?

    Le sida est une maladie qui ne laisse aucune issue pourtant… Jésus l’a guéri fait-il savoir à toutes les personnes qui souffrent de maladies incurables afin que celles-ci sachent qu’il y a encore de l’espoir.

    On a l’habitude, sur les réseaux sociaux, de voir un Frère Gabe excité et Joyeux. Voilà pourquoi on a été étonné de le voir fondre en larmes lorsqu’il décelait son secret devant plusieurs dizaines de fidèles de l’Eglise indépendante de la porte étroite, car il n’ a jamais révélé la vraie raison qui lui avait poussé à quitter « le monde des païens ».

    Tout a commencé le « 11 novembre 2011 », explique-t-il.

    Le 11 novembre 2011, le rappeur explique avoir été dans un café où il a partagé des moments intimes avec une dame qu’il ne connaissait pas. J’avais mon préservatif, il s’est déchiré au moment de l’acte affirme le rappeur.

    Depuis ce jour, les problèmes ont commencé.

    Il a d’abord commencé à tomber malade, à s’affaiblir ensuite. Alors que sa mère prenait soin de lui dans ses moments de convalescence, il avoue qu’il ne pouvait pas dire à sa mère qu’il avait attrapé le virus du sida. Le rappeur, tremblotant, pleurant à n’en plus finir, affirme qu’il n’avait pas assez de courage pour dire la vérité à ses parents. Ce serait un aveu d’échec. Il allait mourir, il dépérissait.

    Pourtant au milieu d’un ciel nuageux, un arc-en-ciel s’affichait. Faisant des songes,  il recevait des signes : Jésus avait fait appel à lui, Jésus le cherchait.

    Ayant reçu l’appel de Dieu, Gabe n’a pas décroché au premier signal. Le rappeur estimait qu’il n’était pas prêt à devenir chrétien. Il était mourant mais il résistait.

    Il a résisté jusqu’au 14 mars 2015.Ce jour là, il a accepté Jésus comme son sauveur, il lui a remis sa vie ainsi que sa souffrance. C’est fou comme Gabe explique que le soulagement était instantané. Au même moment de la conversion, il a commencé à se sentir bien, il était guéri. Puis il a continué à vivre la bonté de Dieu, et c’était un nouveau Gabe. Il avait repris le goût de la vie. Oubliant donc qu’il portait en lui le virus du sida.

    Un beau jour, il est allé chez le médecin, avec sa fiancée pour refaire le test. Ce nouveau test est négatif. Il n’avait plus le sida. Il était guéri de cette maladie réputée irréversible. Incroyable… Voilà, ce qui est miraculeux voire impossible pour l’entendement humain. Mais à Dieu, les chrétiens disent que rien n’est impossible. Que sa volonté soit faite !

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here