« Gary Bodeau n’a pas de crédibilité pour proposer une solution de sortie de crise », – Joseph Manès Louis

    Plongé dans un silence de catacombe suite au blocage du premier ministre nommé Fritz William Michel au Sénat de la république, le président de la chambre des députés, allié de Jovenel Moïse qui s’auto-proclame « spécialiste de séance » resurgit ce dimanche 6 octobre pour essayer de proposer une solution de sortie de crise à la nation haïtienne.

    Dans un document de deux pages soumis à l’attention du grand public ce dimanche, le député de la commune de Delmas Gary Bodeau a, une nouvelle fois, appelé à un dépassement de soi des différents acteurs impliqués dans la crise politique qui prévaut dans le pays. Il exhorte aux protagonistes à éviter le chaos et le désordre généralisé dans le pays qui selon lui, sont imminents.

    Réagissant rapidement à cette sortie du président de la chambre des députés Gary Bodeau, l’élu de la commune de Cabaret, Joseph Manès Louis du parti Fanmi Lavalas, député de l’opposition politique, a rejeté d’un revers de main, la dernière position affichée par celui-ci qu’il identifie comme un complice de Jovenel Moïse, président de la république d’Haïti.

    « Gary Bodeau n’a pas de crédibilité pour proposer une solution de sortie de crise aux haïtiens car il est un complice de Jovenel Moïse », a déclaré Joseph Manès Louis, député de l’opposition politique à la chambre basse et également ancien commissaire du gouvernement près du tribunal de Première instance de Port-au-Prince qui invite à l’élu du parti Bouclier à assumer ses responsabilités car, dit-il, Gary Bodeau a beaucoup contribué pour mettre le pays dans cette situation en acceptant de cautionner les dérives de Jovenel Moïse et son équipe depuis son ascension au bureau de la chambre des députés.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here