Gold Cup 2019 : Cette sélection haïtienne ; on s’en souviendra longtemps

La sélection haïtienne de football, catégorie masculine, a marqué les esprits de toute une nation dans cette phase finale de la coupe d’Or 2019, compétition de la CONCACAF organisée aux Etats-Unis d’Amérique.

Trois semaines de folie de fête et de rêve pour les grenadiers et le peuple haïtien. Si parfois les parcours de la sélection haïtienne dans les différentes phases finales de la Gold Cup ont souvent laissé de regret dans les cœurs des supporters haïtiens, toujours très déçus des prestations des grenadiers, cette équipe menée par l’emblématique Durckens Nazon a donné, dans cette compétition, vie et espoir à toute une nation.

Personne n’oserait croire qu’Haïti allait sublimer la Gold Cup à ce niveau. Aujourd’hui, tout le monde en parle. Dans un groupe qui comptait des équipes comme les Bermudes, le Nicaragua et le Costa Rica, l’équipe bleu et rouge a fait l’exploit en se qualifiant avec de la qualité dans la phase de poule à 9/9 sur l’équipe favorite du groupe B, le Costa Rica pour les quarts de finale de la compétition.

Des faits historiques pour Haïti.

D’abord, deux victoires consécutives en phase de poule. Depuis ce format en 1991, la sélection haïtienne n’a jamais enchaîné deux victoires en phase de poule. C’est une grande première en Gold Cup pour Haïti. Passer pour les quarts de finale de la compétition en battant le Costa Rica, l’un des favoris et prendre les 9 points disponibles, ce n’était pas une mission facile, mais les grenadiers l’avaient fait. En montrant au monde entier que le football n’est pas mort en Haiti, ils ont également montré qu’ils comptaient bien rester dans le tournoi. Des victoires historiques. Cela fait longtemps depuis qu’Haïti n’a battu le Costa Rica.

L’exploit de la sélection haïtienne s’explique aussi par La victoire avec manière sur le Canada en quart de finale, après avoir été menée (0-2) à la mi-temps. Le Canada a été, depuis 1973, une bête noire pour les grenadiers.

Pour la première fois, le peuple haïtien pouvait croire à une finale de la Gold Cup. Un rêve tué par l’arbitre Qatari, Abdulrahman Al Jassim qui a accordé un penalty litigieux au Mexique à la 93ème minute de jeu dans la prolongation.

Des joueurs extraordinaires

Qui ne se souviendra pas de Duckens Nazon, de Steeven Saba, de C. Arcus, de Donald Guerrier, d’Hervé Bazile, de Derrick Etienne, de Charles Hérold, d’A. Jean Baptiste, de Johny Placide… Ces joueurs qui ont tout donné pour que le peuple haïtien puisse se sentir fier n’importe où il se trouve méritent le respect.

Une équipe qui a fait flotter le bicolore partout dans le monde. Ces joueurs sont pour le peuple haïtien des héros, des guerriers, des combattants. De la ligue des nations en passant par la Gold Cup, ils ont fait rêver les haïtiens. Aujourd’hui, c’est tout un pays qui les supporte. La gold Cup, c’est fini, la Coupe du monde c’est dans trois ans, mobilisons nous pour qu’enfin, après 1974, avec eux, Haiti participe dans une phase finale de coupe du monde.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here