Haiti – André Michel qualifie certains opposants de traîtres

    Depuis plusieurs jours, Jovenel Moïse s’active afin de monter ce gouvernement consensuel qu’il a tant prôné en raison des tensions socio-politiques. Si certains leaders de l’opposition ont accepté de cohabiter avec le pouvoir en place, Me André Michel, quant à lui, croit que c’est un manque d’honnêteté de leur part d’accepter de discuter avec Jovenel Moïse après tout le combat mené pour obtenir sa démission forcée.

    Jovenel Moise qui se trouvait en très grande difficulté a nommé un nouveau Premier ministre hier. Un nouveau gouvernement ayant l’impératif d’être formé d’un consensus sera formé sous peu car le pouvoir en place sait qu’il lui faut un maximum d’opposants dans ce gouvernement s’il veut calmer la situation.

    Depuis le lancement du processus de nomination de ce nouveau gouvernement, on assiste à des tractations de tout bord. L’avocat et porte-parole du secteur démocratique et populaire, Me André Michel a profité de l’occasion pour recadrer certains membres de l’opposition qui auraient accepté de faire partie des négociations devant amener à ce gouvernement consensuel. Pour Andre Michel, c’est un manque de conviction et même beaucoup plus que cela, c’est une trahison. 

    Les opposants ayant admis de discuter avec Jovenel Moïse, oubliant ainsi les revendications populaires pour des miettes ne sont ni plus ni moins que des traîtres d’après Andre Michel. Pour eux, le peuple n’éprouvera pas même une dose de pitié a-t-il conclu.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here