Haiti – « Ce gouvernement ne passera pas au Sénat de la république », prévient Youri Latortue

    Après avoir qualifié de « théâtre » le vote favorable de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel à la chambre basse par une majorité de 76 députés, le sénateur Youri du département de l’Artibonite, a salué les efforts des députés de l’opposition qui avaient tout tenté pour empêcher le plan macabre du palais national mais buté sur un Gary Bodeau déterminé. L’ex allié de Jovenel Moise promet de faire échoué l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé, Fritz William Michel au Sénat de la République.

    Dans la soirée du mardi 3 septembre 2019, la chambre des députés au cours d’une séance boiteuse, a accordée un vote favorable au premier ministre nommé Fritz William Michel pour devenir officiellement, chef de gouvernement en attendant l’étape du Sénat de la République. Un vote mal vu dans l’opinion publique et par certains parlementaires qui ne tardaient pas à réagir rapidement.

    Selon le puissant sénateur de l’Artibonite Youri Latortue qui intervenait au micro de la Radio Zénith FM quelque minutes après la fin de la séance, a déclaré que : avec un Gary Bodeau à la tête du bureau de la chambre basse, on ne peut rien espérer de bien que ce qu’il a offert à la nation.

    « Avec lui à la tête du bureau de la chambre des députés supportés par des collègues qui se transforment en esclaves de champ de Jovenel Moïse, on savait déjà l’issue de cette séance », a déclaré fâcheusement l’ancien président du grand corps qui promet de tout faire pour contrecarrer le premier ministre nommé et son gouvernement à la chambre haute du pouvoir législatif.

    « Je vous garantie que ce gouvernement ne va passer au niveau du Sénat de la République. On ne va donner l’accès à Jovenel Moïse et ses pairs pour continuer à piller l’État haïtien à un moment où le pays connaît une situation socio-économique difficile », a promis, l’ancien conseiller du président Michel Joseph Martelly qui avait gagné le rang de l’opposition en février dernier lors du début des émeutes politiques.

    De la même veine, le coordonnateur national du parti Ayiti An Aksyon, dit avoir déjà discuté avec les quatre sénateurs de l’opposition politique (Antonio Chéramy, Ricard Pierre, Nenel Cassy et Évalière Beauplan) qui se sont déjà mis à d’accord autour des stratégies à appliquer pour la séance qui devrait se tenir au Sénat de la république dans pas longtemps afin de voter ou non, l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel qui a brûlé définitivement l’étape de la chambre des députés.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here