Haiti – Ce voyou, Fritz William Michel, qui insultait tout le monde dont la presse, sur Twitter, pourra t-il devenir premier ministre ?

Pour faire face aux urgences de l’heure et suite à la démission de M. Lapin, j’ai fait choix, en consultation avec les présidents du Sénat et de la chambre des députés, du citoyen Fritz William Michel comme premier Ministre en attendant la ratification de sa déclaration de politique générale. C’est en ces termes que le président de la République annonçait sur twitter la nouvelle concernant la nomination de celui qui est désormais considéré comme le Premier Ministre du pays.

Depuis la publication, par le président de la République Jovenel Moise, de l’arrêté nommant le citoyen Fritz Michel William comme premier ministre du pays, des haïtiens, plus pessimistes que d’autres se montrent méfiants quant à sa capacité de gérer, avec le président, la situation de crise que connait le pays depuis plusieurs mois. Ce jeune homme pourra-t-il combler les attentes du pays à ce moment de crise se demandent-ils ? L’inquiétude est à son paroxysme. Surtout, 90 % des membres de son gouvernement sont, aux yeux de la population, des inconnus.

Outre le fait que Fritz Michel William était jusque-là un inconnu de la chose publique, il n’en demeure pas moins qu’il a été décrit le jour de sa nomination comme un haut fonctionnaire de l’Etat. Il travaillait en effet au ministère de l’Economie et des Finances comme chef de cabinet d’un ancien ministre.

Sauf que, un haut fonctionnaire de l’Etat dans tous les pays du monde est quelqu’un de réservé, respectueux, humble, courtois, intelligent et compétent.

Les anciens tweets de Fritz Michel William – beaucoup sont supprimés depuis sa nomination – ne montrent aucun signe qu’il détienne ces qualités susmentionnés. Au contraire, ils vendent le PM nommé comme un vulgaire, un vagabond, un idiot, un voyou qui ne respecte personne. Il ne respecte même pas les règles de la grammaire française. Bref, c’est quelqu’un qui ne se maîtrisait pas lorsqu’il tweet. L’orthographe, on s’en passe. Ce n’est pas important.

Important toutefois de rappeler que les anciens tweets du désormais PM révèlent l’urgence de procéder par concours pour recruter les fonctionnaires de l’Etat.

Fritz Michel William : un premier ministre qui n’aime pas la presse.

Ses anciens tweets le trahissent. Dans sa ligne de mire, Lilianne Pierre Paul et Jean Monard.

Dans un tweet publié le 29 mai 2019, il avait pris le soin de traiter le journaliste de Caraibes fm de voyou. Jean Monard serait d’après Fritz Michel William le plus grand voyou de la presse haïtienne. Un mois auparavant, en avril, il avait déjà utilisé les mêmes mots pour dézinguer Liliane et Jean Monard qui seraient d’après lui les deux plus grands voyous de la presse haïtienne qu’il qualifie de vaste repère de voyous,de bandits, de faussaire, de crétin, d’efféminé et de socialistes acharnés.

S’il visait particulièrement la presse dans ses balourdises, celui pour qui Michel Martelly serait l’acteur incontournable de la politique d’Haïti, a aussi attaqué les membres de l’opposition.

Ce secteur dit-il est composé de malfrats, de voyous, d’intimidateur et de hors la loi. Il s’en était pris par exemple à Andre Michel qu’il avait qualifié de Voyou puissance 1000 le 1er Juillet dernier. On dit souvent que les paroles s’envolent mais les écrits restent. Les internautes haïtiens ont compris cela. Intelligents, ils ont eu le temps de capturer les anciens tweets révélateurs de personnalité du PM nommé avant qu’ils ne soient supprimés.

Face à ses tweets scandaleux qui, pis est, ont été publiés très récemment, la question de la capacité du PM nommé à cohabiter avec l’opposition pour résoudre la crise politique retrouve toute sa légitimité.

Sur les réseaux sociaux, certains internautes, prenant le malin plaisir d’emprunter les vocabulaires du premier Ministre posent une question fondamentale : Ce voyou, Fritz Michel, qui insultait tout le monde dont des journalistes sur Twitter pourra t-il devenir un premier ministre capable d’aider véritablement Jovenel Moise à sortir de là où il se trouve depuis le renvoi de Céant ?

Dans un pays sérieux, il y aurait beaucoup de débat sur la question et ce serait un scandale. En Haiti, il deviendra sans problème premier Ministre. Que la vie continue.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

3 Commentaires

  1. A lire ces Tweets de ce monsieur on voit qu il s agit de un malade, un voyou qui se regarde à travers les autres. Rien d étonnant car tous les supporteurs et tout ce qui est PHTK sont cancérigènes au troisième stade pour Haïti. Pour le progrès d Haïti on a donc besoin d hommes et de femmes compétents et intègres dans la gestion de la chose publique. Le premier pas vers cet idéal consiste à éviter au pays ce cancer. D où l urgence de débarrasser le pays de ces ignares, de ces prédateurs et de ces corrompus.

  2. Bon nou tout kap pale la konsa misye enpafè pou yon erè moun nan fè li t gntan pa bon jis pou yo voyel jete pousa men kilè np respekte moun menm frèm ak sèm yo li lè li tan pou nou aprann asepte yon ak tout defo li gnyn yon sèl bagay ki enpotan pou nou fè mete tèt nou ansanm pou nou chanje peyia valè moun ki ale lekol ki pase nan tèt peyi a c sel kraze brize mw wè yo pale de li wi nan yon peyi serye ni jean monard ni liliane t nan prison deja wi finalman mw wè pwoblm ayiti a c potoprens pou ta efase pou ayiti devlope

    • Nou kontinye ap di betiz sa toujou* moun ki konn li kite pase nan tèt peyi a* Tèt ansanm,ak kilès? Moun ki vle travay pou you bonè komen,oubyen moun ki touche deja pou kontinye kenbe pèp pa kapab lanan plis mizè? Past. Valmont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here