Haiti – Jovenel Moïse entreprend des démarches pour monter un gouvernement consensuel

    Tout montre la nécessité de la formation d’un nouveau gouvernement: inertie de l’administration publique, grèves, manifestations, inflation et pour couronner le tout une insécurité qui commence à déchaîner dans certaines régions du pays. Le pays , ces derniers temps, est au bord du gouffre! C’est un fait que même le conseiller de Jovenel Moïse, Guichard Doré n ‘a osé nier. C’est pourquoi il croit que le gouvernement qui devra être formé prochainement a l’ impératif catégorique d’être le fruit d’ un consensus; Tout le monde, allié du pouvoir ou membre de l’ opposition, doit pouvoir s’ y retrouver.

     Si Jovenel Moïse a tenu tête en proposant Michel Lapin à maintes reprises en dépit de la non- adhésion de l’ opposition, en dépit de la rébellion des quatre sénateurs; Guichard Doré,conseiller du président, croit que le moment est venu pour que le pouvoir en place lâche un peu sur la corde. Toutefois, est-ce-que lâcher sur la corde veut dire que Jovenel Moïse  effacera Lapin de la discussion,cette fois-ci?  Le fait est , cependant que  le gouvernement doit faire des concessions politique aux différents acteurs de l’opposition. 

    Afin d’arriver à ce consensus dont parle M.Doré , l’ exécutif a déjà entamé des discussions afin de jouer des cartes qui ne dérangeront pas car le prochain gouvernement doit représenter l’union nationale s’ il doit être à la hauteur des défis socio- politiques de l’heure.

    En outre, M.Doré qui plaide la thèse consensuelle s’appuie sur le fait que des ex-présidents comme M.Préval ou encore M.Martelly, sont passés par là et qu’ ils ont tous deux opté pour le consensus politique.  Si ça a marché pour Préval et Martelly, on se demande si ça marchera pour Moïse.

     Dans tous les cas, peu importe son camp politique, un fait est certain: il faut au plus vite un gouvernement dans ce pays qui agira vraiment comme tel, un leadership qui pourra apporter des solutions à cette profonde crise qui est entrain d’ en finir avec le pays.

    Pour ce qui est du consensus, il faudra attendre pour voir si les membres de l’opposition rendront les choses faciles à Jovenel Moïse cette fois!

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here