Haïti-Kidnapping : 13 jours d’enfer pour Assad Volcy

Le 22 juillet dernier, des ravisseurs qu’on peine à identifier ont kidnappé le frère de Volcy Assad et un autre jeune homme. Master Assad et Christenson Athis ont pu rester en vie grâce aux innombrables efforts effectués par leur famille pour collecter les sommes réclamées par les Kidnappeurs. Assad Volcy, qui a du garder cet enlèvement secret afin de sauver la peau de son frère affirme aujourd’hui que le Kidnapping est bien réel en Haïti.

Le 22 juillet, Master Assad a été enlevé ainsi que Christenson Athis. Les kidnappeurs exigeaient en contrepartie de la vie des victimes 100 000 dollars américains et l’interdiction d’en parler à la police ainsi qu’à la Presse. Après avoir difficilement collecté 50 000 dollars américains grâce au support d’amis et des membres de famille, Master Assad était encore retenu tandis qu’on a laissé Christenson partir plus tôt que prévu parce que celui-ci avait expliqué aux ravisseurs que sa femme n’a pas de procuration sur son compte bancaire. Ils l’ont libéré afin qu’il aille chercher de l’argent. Entre temps, les kidnappeurs ont gardé Master Assad comme moyen de pression, en guise d’assurance.

Après de nombreuses négociations, Master Assad a finalement été libéré le vendredi 3 août dernier, avec les mains menottées. Les menottes ont été oxydées dans les mains du frère de Volcy qui au milieu de la nuit aurait pu être confondu avec un évadé de prison déclare Assad Volcy. Ce 3 août fut donc une délivrance pour Assad Volcy qui raconte que les 13 jours ont été comparables à l’enfer.

Finalement, quelques jours après la libération de son frère, c’est sur les ondes de la Radio Kiskeya que Assad Volcy a décidé de divulguer l’information, jusque-là secrète, au grand public.

Si personne n’en parle , cela ne veut pas dire que le Kidnapping a cessé mais plutôt que les victimes ont peur et qu’elles n’ont aucune foi en les autorités du pays.  La preuve, Assad Volcy , militant politique se passant de présentation, a dû  cacher ce mauvais moment , au risque de retrouver son frère mort.

Assad Volcy a fait savoir que l’appui moral venant de certains leaders politiques, en ce moment difficile, lui a été très utile.

Il a cité Moïse Jean-Charles qui l’a appelé après avoir su la nouvelle depuis le Vénézuela. Le PM nommé Fritz William Michel l’a également appelé.

Cette expérience amère lui a quelque peu déçu en ce sens que certains leaders avec qui il menait des manifestations lui ont pratiquement déserté.

MEN KIJAN ASSAD TAP PALE… TANDE EPI ABONE NOU AVEK CHAINE YOUTUBE SA A
LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here