Haiti – La BID donne 55 millions de dollars américains au gouvernement haïtien

    La Banque interaméricaine de développement a ratifié un don de 55 millions de dollars américains qui doit aider le gouvernement haïtien à améliorer le fonctionnement de l’administration publique et à fournir beaucoup plus de services. Les institutions publiques comme le Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural(MARNDR), le Ministère des travaux publiques et des transports(MTPTC), l’Office de Management et des ressources humaines(OMRH), le Ministère de l’économie et des finances(MEF) ainsi que la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA) pourront optimiser leur rendement grâce à cet argent.

    Mardi dernier, soit le 2 juillet 2019, la BID a accordé une somme qui s’élève à 55 millions de dollars à la République d’Haïti. Ce don s’inscrit dans le cadre d’un projet multidimensionnel. Ce projet vise à optimiser les services qui émanent du MARDR et du MTPTC par un encadrement des ressources humaines qui doit stimuler la productivité dans les dits ministères.

    Il doit aussi permettre à l’OMRH de mettre en place une politique méritocratique pour embaucher dans l’administration publique et faire en sorte que le MEF contrôle mieux la masse salariale.

    Des mesures seront également mises en place, grâce à cette somme, pour que les ressources humaines puissent continuer à acquérir des compétences, continuer à parfaire leur savoir pour un meilleur fonctionnement des institutions publiques.

    Ce projet priorisera les systèmes informatiques, un registre biométrique afin de mieux contrôler les ressources humaines. Quant à la CSCCA, elle pourra, grâce à ce don, réaliser plus facilement des rapports de reddition de comptes pour plus de transparence dans les dépenses publiques.

    Don intéressant, projet intéressant qui arrive dans un moment où presque rien ne va dans le pays. L’inquiétude est de savoir si réellement ces 55 millions vont finir dans ce projet d’assainissement de l’administration publique car en Haïti, la coutume est que, les projets auxquels sont allouées de fortes sommes d’argent ne se réalisent jamais.

    Cette fois-ci, dans l’intérêt du pays, avec surtout l’affaire Petro Caribe, prions que la donne change. Ce serait un bon exemple.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here