Haiti – La rentrée des classes plonge des parents dans l’incertitude et le désespoir

    A quelques jours de la rentrée des classes, des parents haïtiens ne cachent pas leurs inquiétudes face à la situation économique du pays qui se dégénère.

    à la rédaction de Vedeth Infos, certains d’entre eux se confient et avouent qu’ils ne pourront envoyer leurs enfants à l’école cette année, parce qu’ils ont des dettes non acquittées depuis l’année dernière. De plus, les frais scolaires sont augmentés de manière arbitraire par des directeurs sans que le ministère de l’éducation nationale n’intervienne pour régler cette affaire.

    Les matériels scolaires deviennent beaucoup plus chers. Certaines écoles, dans l’intention d’exploiter les parents, imposent aux élèves des matériels scolaires à des prix exorbitants alors que la loi sur les frais scolaires définit clairement la façon dont les frais  doivent être augmentés.

    Par ailleurs, certains parents du centre-ville de Port-au-Prince se plaignent de l’insécurité qui fait rage dans la capitale. Ils affirment ne pas pouvoir vaquer à leurs activités en raison des rivalités qui existent entre les gangs armés. La plupart d’entre eux sont aux abois depuis plusieurs mois. Avec la rentrée des classes qui s’annoncent pour le 09 septembre 2019, ils lancent un appel de secours aux dirigeants du pays pour que leurs enfants puissent aller à l’école.

    Des écoles dans des quartiers comme Bicentenaire, Martissant et des avenues de Bolosse resteront fermées, à cause des menaces proférés à leur endroit par des bandits qui les réclament de fortes sommes d’argent pour acheter des munitions selon certains responsables de ces établissements.

    La situation est compliquée pour des familles qui vivotaient déjà dans des conditions exécrables à quelques jours de la rentrée des classes. C’est l’incertitude, le désespoir et l’angoisse qui s’installent chez des parents qui ne voient pas poindre l’aurore d’un jour meilleur.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here