Haïti – Le dernier jour sur terre du journaliste Pétion Rospide.

Le 6 juillet 2019 a lieu les funérailles du journaliste Pétion Rospide lâchement assassiné le 10 juin dernier par des individus armés. Point n’est besoin de deviner la profonde douleur de sa famille et de ses amis en ce triste jour. Le dernier jour, dernier moment pour eux passé en sa compagnie, mais fort malheureusement dans un cercueil.

Ceux qui n’ont pas eu la chance dès son vivant de l’entendre à travers son émission « Ti Bat Bouch » n’en auront plus jamais. Des malfrats, des mercenaires lui ont ôté , lui ont écourté la vie.

La vie, un droit primordial pour tout être humain, elle est sacrée et doit être respectée, protégée de manière absolue. Malheureusement, nous vivons maintenant dans un pays où on ne respecte pas le droit de chacun, la vie d’autrui n’a plus aucun sens. On tue n’importe qui comme on tue les bêtes sauvages. Haïti une jungle infernale. Haïti, terre ensanglantée.

Sans nul doute, en commettant ces crimes odieux, les criminels n’ont jamais pensé à combien de personnes ils font du mal ou encore combien de gens dépendaient de cette personne à laquelle ils arrachent si cruellement la vie. Dans l’ancien testament, dans le livre de (Genèse 4 v 10-11), Dieu, quand Caïen eut tué son frère Abel lui a donné ce châtiment, il a dit :  » La voix du sang de ton frère crie vers moi. Maintenant donc maudit sois-tu de par le sol qui a ouvert sa bouche pour prendre de ta main le sang de ton frère ». Justement, ce même châtiment est tout aussi attribué à ces criminels qui sèment le deuil au sein de la population haitienne.

Tous ceux qui connaissaient, côtoyait et qui écoutaient son émission sous les ondes de la Radio Sans Fin (RSF) doivent s’incliner avec un profond respect pour saluer le départ du journaliste Pétion Rospide dans sa demeure éternelle.

Rappelons à tous ceux qui se croient être le détenteur de la vie de chaque personne et qui pensent avoir le droit de la lui enlever comme bon leur semble, que tout se paie sur cette terre. La vie est comme un boomerang, tout le mal que tu fais te reviens toujours encore plus fort, fatalement. Qui verse le sang de l’homme par l’homme aura son sang versé a dit Dieu. Le sang est un signe sacré de vie.

Il n’est permis à personne d’enlever la vie d’un être humain. La vie est vitale, respecte-là.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here