Haiti – L’opposition politique et l’UNNOH annoncent la couleur à la veille de la rentrée des classes

    L’opposition politique ne veut plus baisser les bras dans la bataille visant à jeter Jovenel Moïse au pouvoir. Ce dimanche 09 septembre 2919, dans la commune de Mirebalais, l’opposition politique va tenter de présenter l’alternative consensuelle pour la refondation de l’Etat. C’est ce qu’à annoncer André Michel, porte parole du secteur démocratique et populaire. C’est pour la première fois que les forces politiques majeures de ce pays arrivent à trouver un accord pour présenter une alternative à la société. L’avocat militant ajoute que L’opposition politique va mettre en place un gouvernement avec 14 ministres pour pouvoir garantir la transparence financière dans le cadre d’une transition de rupture.

    D’un côté, l’ancien Député Hugues Célestin, de la structure politique l’Initiative des Patriotes Marien approuve l’alternative consensuelle proposée par l’opposition pour préparer l’après de Jovenel Moïse. Il affirme avoir adhéré à cette initiative, en vue de chercher d’autres forces qui puissent porter cette question vers une alternative beaucoup plus large. Donc, l’opposition ne veut pas baiser les bras dans la bataille politique.

    Par ailleurs, le coordonateur de l’Union Nationale des Normaliens Haitens (UNNOH), Josué Mérilien, une figure de l’opposition, annonce une serie de protestations qui va démarrer le 09 septembre 2019 contre le pouvoir. Mérilien dresse un bilan catastrophique de la situation sociale, économique et politique du pays à quelques jours de la rentrée des classes. Le professeur souligne l’importance de l’éducation dans une société et l’obligation pour tous les enfants d’aller à l’école. Cependant, il croit que, de concert avec d’autres secteurs mafieux dans la société, l’Etat ne permet pas aux parents d’envoyer leurs enfants à l’école, à cause de la misère. Il accuse le ministre Agénord, Michel Lapin et Jovenel Moïse qui sont des bandits légaux qui empêchent la rentrée des classes.  Il dénonce par ailleurs l’Etat qui livre la vente des produits pétroliers entre les mains d’un secteur privé mafieux pour appauvrir la population haïtienne. 

    D’un autre côté, le coordonateur départemental centre de L’UNNOH, Farnel Pierre annonce également des mouvements à l’occasion de la rentrée des classes. Farnel Pierre rappelle que, 4, 2 milliards de dollars sont dilapidés par un petit groupe de malfrats, dont fait partie Jovenel Moïse et Martine Moïse. Farnel dénonce les mauvaises conditions de travail  des enseignants qui n’ont pas reçu leurs salaires depuis plusieurs mois. Il croit que la rentrée des classes n’est pas  possible avec des enseignants qui n’ont pas des lettres de nomination depuis 4 ans alors que d’autres n’ont pas reçu de salaires après plusieurs années de nomination.

    La semaine s’annonce donc difficile pour Jovenel Moise qui résiste tant bien que mal avec ces mouvements protestataires réclamant son départ.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here