Haiti – Martissant, plus que jamais méconnaissable!

Les vagues de pluies diluviennes qui se sont abattues, le samedi 6 juillet dernier sur Port-au-Prince, ont laissé une 3e circonscription méconnaissable. Enclavés par des ravines d’un côté à l’autre, le Bicentenaire et Martissant à eux seuls, reçoivent l’ensemble des eaux et déchets nauséabondes qui viennent des communes avoisinantes. Une situation qui ne fait qu’augmenter le niveau d’insalubrité dans la troisième circonscription.

Des canaux de drainage non nettoyés, des ravines pleines de déchets, de terre et de sacs de matières fécales, Martissant est devenue une zone où même les porcs auraient du mal à y vivre. Au bicentenaire, on pouvait à peine ressentir les dégâts matériels et humains laissés par cette pluie désastreuse, laquelle a emmené dans les eaux, des êtres humains, des animaux et des voitures.

Réputée pour être l’endroit # 1 à éviter en raison de graves problèmes de sécurité, Martissant devient la section communale la plus morbide de la capitale.

Des solutions à apporter en aval. La situation de la 3e circonscription et ses environs ne date pas d’aujourd’hui et, devient beaucoup plus compliquée à résoudre. D’ailleurs le plus grand défi à lever reste la 4e Ave. Bolosse. De l’ancien président René Préval au président Jovenel Moïse, des sommes d’argent colossales ont été dépensées en vue de  trouver une solution. Des millions en dollars, mais les solutions sont peines à se faire sentir.

Une simple pluie suffit pour tout faire recalculer. Ainsi, la solution au problème de la 4e Ave serait d’agir en avale. ll faudrait d’abord par exemple interdire tous projets de constructions qui se font à proximité et aux dessus des conduites des eaux. Ensuite, empêcher que les gens puissent déverser dans les ravines, à la longueur de journée des sacs de détritus. Enfin, prendre la disposition de nettoyer chaque semaine les égouts et les ravines de conduite d’eau qui se déversent sur le bicentenaire à chaque fois que la pluie tombe. Une réponse portée en aval, serait peut-être la réponse efficace.

Aujourd’hui, la situation est devenue (très) critique dans ces zones-là. Entre des cadavres qui se décomposent dans les artères du bicentenaire, dégageant des odeurs nauséabondes, des eaux bouées et pleines de déchets, se mêle dans la partie une vague de poussière qui s’abatte sur la commune.

Les gens, déjà inquiètent de la situation d’insécurité majeure dont connait la 3e circonscription ces derniers jours font appel au bon sens de l’état. Espérons que les autorités vont agir vite. Très vite…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

1 COMMENTAIRE

  1. Map gad videoa franchman dlo kouri nan jem paskem pèdi manmanm depim piti mta bien rinmenl la pou map dil janl chè pou mwn!menm timoun yo ap joure grann yo .maria fotif anpil ,sil gen manman mbal garanti emmanuella ap fèl sa tou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here