Haïti : A cause de la présence de Jovenel Moise, la Cour de cassation contrainte d’annuler la cérémonie officielle prevue pour la réouverture de l’année judiciaire

    Initialement programmée dans l’enceinte des locaux de la Cour de cassation de Port-au-Prince pour ce lundi 7 octobre 2019, la cérémonie officielle devant consacrer à la réouverture de l’année judiciaire 2019-2020 où le président de la République, Jovenel Moïse devrait-être se présenter n’aura finalement pas lieu.

    Dans une correspondance adressée aux responsables des différentes juridictions de la république dont une copie est acheminée à notre rédaction, le président de la plus haute instance judiciaire du pays, Me René Sylvestre a annoncé ce lundi matin, l’annulation de la cérémonie officielle consacrant à la réouverture de l’année judiciaire et presse aux responsables des cours et tribunaux de procéder à la reprise des activités judiciaires.

    Depuis le début de la matinée du lundi 7 octobre 2019 comme c’était annoncé par l’opposition politique, le périmètre du champ de Mars est rempli de barricades de pneus enflammés et la route menant à la barrière principale du palais national a été obstruée ce pour empêcher au président Jovenel Moïse de ne pas prendre part à cette cérémonie officielle conformément aux dispositions légales. Face à l’annonce de cette nouvelle de protestation, le pouvoir judiciaire se fait rétracter adopte d’autre mesures.

    Dans cette correspondance en date du 7 octobre 2019, Me René Sylvestre président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire qui fait l’Office du président de la cour de cassation de la République, demande aux différents chefs des juridictions du pays de procéder au lancement officiel de l’année judiciaire à travers les cours et des tribunaux et surtout pour la distribution d’une saine justice.

    RICHEMOND Johnson

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here