Haiti – Personne ne veut parler avec Jovenel Moise

    Qu’il s’agisse du secteur démocratique et populaire, de Fanmi Lavalas, de Pitit Dessalines, de l’OPL et des PetroChallengers, tout le monde rejette l’appel au dialogue du président de la République et maintient leur position en exigeant le départ de Jovenel Moïse, condition sine qua non pour arriver au procès PetroCaribe. Ces groupes affirment dans la presse que la mobilisation sera tenue jusqu’à la démission ou destitution du président.

    Le président, ces temps-ci, doit être débordé avec les nombreuses lettres qu’il reçoit. Parmi tous les émetteurs, on compte le forum du secteur privé, le Collectif de Défenseurs plus, des écrivains haïtiens et l’église épiscopale. Les lettres se ressemblent. Elles accusent toutes, le chef de l’Etat.

    Elles demandent également au président de tirer la révérence. Mais, il faut quand même se demander si le président a pris le temps de les lire. Apparemment non ! Jovenel Moïse persiste et refuse de démissionner.

    Cette persistance a provoqué la colère des groupes comme Fanmi Lavalas, Pitit Dessalines, OPL, Secteur démocratique et populaire et PetroChallengers. Ils n’ont pas mâché leur mot pour interpréter la persistance de Jovenel Moïse à garder le pouvoir comme de la provocation.

    Jean-Charles Moïse a par exemple déclaré que le dialogue ne peut plus se faire à un moment où personne ne fait confiance au président de la République. Ainsi, d’après l’ancien sénateur, celui-ci doit pouvoir entendre raison. Il croit par ailleurs que cela est un acte absurde quand le président décide d’indexer le système quand le président en est la construction parfaite. 

    Le leader de Pitit Dessalines croit également qu’il faut penser une autre stratégie, car les manifestations ne sont pas la meilleure des options. Il projette de venir avec d’autres astuces devant bloquer le pays. Dario Siriack, représentant de l’OPL, croit quant à lui que le dernier discours était un gaspillage d’énergie de la part du président car ce qu’attend le peuple haïtien c’est la démission du président afin que celui se mette à la disposition de la justice. Donc, selon lui, M.Moïse aurait mieux fait de se taire et de dire adieu à la présidence de ce pays.

    Pour Me André Michel du secteur démocratique et populaire, ce discours ou cette ténacité du chef de L’Etat est une provocation. Par un tweet, l’avocat qui réclame la tenue du procès PetroCaribe et ensuite celle d’une conférence nationale, a montré son exaspération face au manque de considération de Jovenel Moïse par rapport aux manifestants.

    De ce fait, il encourage les manifestants à tenir éveillée la mobilisation. Fanmi Lavalas, par la voix de Jodson Dirogène, croit qu’aussi dur que puisse être Jovenel, la rue aura raison de lui. Pour Velina Charlier, une petroChallenger, ces longues phrases pour se dédouaner, c’est devant un juge que Jovenel Moïse devrait les ressasser, et pour que ça arrive, il doit se retirer.

    Ainsi donc, malgré la persistance du président, il est confirmé, les acteurs ne veulent ni dialoguer ni collaborer. Vu la situation, ce dialogue tant réclamé par Jovenel Moise risque de se transformer en monologue à défaut de ne pas trouver d’interlocuteurs disposés à écouter « Nèg bannann nan »

    .

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    2 Commentaires

    1. On essaie de culpabiliser JOVENEL Moïse de tout les problèmes d’Haïti, Or Haïti a toujours été dans cette situation.
      Le problème n’est pas JOVENEL mais les Haïtiens car il ne peut pas résoudre tout les problèmes lui seul.

      Je ne soutiens personne, je suis tout simplement pour le changement. Mais si chaque fois vous demandez aux présidents de partir, si il y a des gens incompétents, sans éducations… (qui infiltrent les gouvernements par pistons, des gangs, des kidnappeurs…).

      Voilà la Racine de problème, avant de soigner une maladie il faut déjà soigner la cause de cette maladie.
      JOVENEL MOÏSE n’est pas le responsable arrêter de jeter vos problèmes sur son dos. Vous êtes des hypocrites…

    2. Ah mon cher Jovenel Moïse est un fils de pute, un homosexuel, un prostitué, un dealer de drogue, un vomissement d’ordure, un sale cafard, un sale bâtard, un p’tit con, un terroriste, un sale porc avec ses acolytes. Moi ça fait longtemps que j’ai appelé à couper les couilles les américains, les français, les canadiens, les dominicains et de brûler leurs ambassades. Les États-Unis s’arrangent avec Jovenel Moïse pour que la république Dominicaine puisse envahir le pays d’Haïti. Maintenant la population haïtienne fermer toutes les ambassades étrangères en Haïti pour chasser les blancs terroristes homosexuels prostitués et fils de putes en Haïti. La population haïtienne doit prendre 4 chiens et leurs drapeaux pour mettre dans un cercueil noir, 4 pelles de terre 4 bougies noires, 1 bible pour enterrer au cimetière dans les noms de ces pays qui nous rongent depuis de décennies, ils sont devenus, des cancers, des pauvres minables, des sales parasites, des inutiles pour le pays d’Haïti, mais il faudra présenter le cercueil devant Baron samedi. Le pays d’Haïti n’est pas le cul de sa mère, Jovenel Moïse devrait démissionner ou de se suicider longtemps, afin que pour libérer le pays d’Haïti en esclavage des dirigeants haïtiens corrompus, des bourgeois haïtiens corrompus et des États-Unis de Donald Trump le bouc fou, malade mental. La population haïtienne doit tuer tous les étrangers terroristes en Haïti.
      Les blancs voyous juvéniles, ils souhaitent toujours le mal pour Haïti. Les blancs n’aiment pas le pays d’Haïti, ils s’intéressent à nos ressources naturelles haïtiennes. Voilà pourquoi les américains nous prêchent l’évangile selon la violence et la démocratie satanique qui n’existe même pas dans la constitution américaine. Eh ben, la population haïtienne doit aller partout dans le 4 coins d’Haïti ou dans le 4 coins de la planète pour porter la bonne nouvelle de violence. Ça y est là merde, nous sommes aux 21ème siècles, en 2019. Je me suis demandé quelle nation qui va accepter de vivre encore en esclavage des blancs , des dominicains homosexuels prostitués et fils de putes. Non jamais, la population haïtienne doit sortir les machettes, les haches, les couteaux, les fourchettes, les bâtons en fer, les bâtons en bois, les pierres, les baïonnettes , de gaz pour mélanger avec produits chimiques , moutarde pour faire une arme chimique pour libérer le pays d’Haïti. Merci beaucoup

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here