Dans une conférence de presse qu’il a organisée hier, le président de l’Assemblée nationale Carl Murat Cantave annonce que le carnaval 2019 coûtera à l’Etat haïtien près de 190 millions de gourdes.




Cette information n’a pas plu à tout le monde. Au contraire, elle heurte certaine conscience.

Elle suscite une grande amertume du côté de certains internautes haïtiens qui ne cachent pas leur colère sur les réseaux.

 

Ils voient en effet dans cette annonce un stratagème et une manipulation de l’opinion publique de la part des responsables afin de faciliter le  détournement et le blanchiment de cet argent qui aurait pu être utile à autre chose répondant à la nécessité et aux besoins immédiats de la population.

Bien que cette somme concerne l’ensemble du territoire national, vu que le carnaval haïtien n’a plus son objectif d’antan ; l’attraction touristique qui est le but principal de ces festivités dans beaucoup d’autres pays caraïbéens, plus d’un proposent à ce que l’Etat haïtien dépense cet argent pour rénover, nettoyer, voire même extraire l’hôpital général de l’état de malpropreté dans lequel il se trouve aujourd’hui.

Pourquoi avec cet argent l’Etat ne pense pas à améliorer les infrastructures indispensables à la santé des haïtiens ? S’interroge un internaute…

Pourquoi dépenser plus de 2 millions de dollars US en trois jours d’activités alors que, par faute d’argent, une grande partie des enfants d’Haïti n’ont pas accès à l’école qui est l’un des éléments les plus importants du progrès social, voire même fondamental pour le développement d’un pays ? Questionne un autre…

A ces questions, seul le président Jovenel peut forger une réponse car seul lui connait ses priorités.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here