Haiti – Quand Pasteur Armel Lafleur zombifie et humilie ses fidèles

Ces derniers temps, de nombreux scandales ont éclatés au sein du secteur protestant en Haïti. Quand ce ne sont pas dans la réalisation des miracles, dans la collecte des dîmes et des offrandes, c’est dans la prise de certaines décisions ecclésiastiques que des autorités ternissent l’image du secteur protestant.

A un moment donné, c’était Mackenson Dorilas qui proposait une recette avec des punaises de lit pour guérir le VIH/sida ;  c’était aussi le prophète Berger qui lavait les pieds et son visage sur la tête de ses fidèles. Par la suite, il allait déclarer publiquement son statut d’homosexuel et identifie clairement son partenaire gay.

C’était également, André Muscadin qui avait demandé aux fidèles de Shalom de donner même leurs vêtements et leur valise en lieu et place des offrandes. Aujourd’hui, il est important de découvrir quelques actions scandaleuses posées par pasteur Armel Lafleur de l’église la porte étroite de Delmas.

Ce pasteur transforme son assemblée en une prison pour ses fidèles et se vante d’être le prédicateur du « vrai évangile ». Depuis quelques années, il utilise sa chaire et son micro comme une arme destructive pour attaquer d’autres pasteurs comme Muscadin, Grégory Toussaint, Bastien Voltaire ( sans rancune) et autres.

L’un des principes imposés par ce pasteur, c’est que ses fidèles doivent se marier entre eux. Aucun d’entre eux n’oserait courtiser une personne persévérant dans une autre assemblée. Cette « hardiesse leur coûterait de graves sanctions et même des expulsions. Et encore, même au sein de cette assemblée, nul jeune ne peut oser de courtiser un autre à son insu. Si c’est le cas, ce jeune sera sanctionné.

On assiste à une multiplication de scandales au sein de cette assemblée. La dernière fois, c’est un jeune musicien qui a moins d’un an à l’église qui a courtisé une jeune fille. Comme conséquence, il a publiquement écopé trois mois de sanction et risque d’être expulsé en cas de récidive. Il faut signaler que c’est le pasteur qui doit donner l’autorisation à un jeune homme d’aller courtiser une jeune fille au sein de l’assemblée. Sans son autorisation, sanction…

De pareils cas sont incalculables. Le dernier plus grand scandale, cest un jeune homme qui est sanctionné publiquement pour avoir pratiqué la masturbation. Comment le pasteur est-il au courant de la masturbation du jeune homme ? La masturbation fait partie de la vie privée. Il se peut que ce soit le masturbateur qui dévoile ses actes à son père. Papa, c’est  comme ça que les fidèles appellent le pasteur.

C’est aussi le nom que porte les prêtres du vodou haïtien. On est en train d’assister à la zombification des fidèles de l’église. Le pire, c’est que les fidèles applaudissent les actes posés par l’homme fort qui avilit même ses collègues pasteurs en public. On doit se souvenir la manière dont il a avili l’un de ses pasteurs en public, pasteur Loubert.

Loubert est accusé d’avoir couché des jeunes filles et des dames mariées. Pasteur Loubert s’est présenté par devant la chaire avec la tête baissée comme un zombi, en plein culte du dimanche pour écouter Armel qui l’injure et prononce son verdict final.  Une autre fidèle connue sous le nom de Marie Carme a été expulsée en plein culte après avoir demandé son transfert vers une autre assemblée.

Deux jeunes fiancés ont été sanctionnés pour avoir été ensemble au restaurant. Le pasteur qualifie cet acte de  » négligence spirituelle ». Ce même pasteur a déjà mis deux anneaux aux doigts de deux jeunes filles de l’église. Ces jeunes pourront enlever ces anneaux, moyennant que des hommes viennent lui demander l’autorisation. La  liste des scandales n’est pas exhaustive

En dehors de tous ces actes, ce pasteur ne marche pas ses mots quand il s’agit d’injurier d’autres pasteurs et d’autres assemblées. Il n’a pas modéré son langage lorsqu’il s’agit de prononcer des propos grivois comme cochon, chien… à l’encontre d’autres congrégations. Ce sont les flatteurs qui créent les dictateurs. En ce 21e siècle, certains fidèles acceptent d’être zombifiés par des hommes qui prétendent prêcher l’évangile pendant qu’ils leur font plus de mal que de bien.

Ce que fait Armel est contraire à l’enseignement de l’évangile quant à la manière dont on doit traiter ceux qui ont péché. C’est incroyable de voir des fidèles laissant un pasteur les avilir en public pour des soit-disant « péchés »commis en privé.

C’est scandaleux et stupide. En attendant, les dérives se multiplient, les responsables du secteur restent muets. Ils ne dénoncent pas de tels comportements qui ne font pas honneur à l’image du protestantisme en Haïti.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

2 Commentaires

  1. Je salue l’équipe de vedeth mais je voulais juste dire qu’on ne peut pas à la fois être juge et partie. On écrit pas un article de cette manière.

  2. Pastè byen fèt paske fidèle yo fè twòp grimas nan levanjil ou paka jèn gason pou wap pede bat laponyèt chèche yon fi pou’w marye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here