Haïti – Sport : Une ère nouvelle pour le football haïtien !

Durant les dix dernières années, le football haïtien a connu un tournant majeur dans la région. Haiti devient une nation à prendre très au sérieux dans la zone.

La participation des sélections haïtiennes des différentes catégories d’âges dans des compétitions internationales de la FIFA, a vendu une autre image d’Haïti sur le plan sportif à l’échelle internationale.

Dans un carrefour où la situation politique d’Haïti ne fait pas le ménage, surtout avec l’étiquette de pays le plus pauvre de l’Amérique, les bonnes prestations des grenadiers un peu partout ont fait flotter le bicolore haïtien presque partout dans le monde. Ce qui n’est pas sans importance car on regarde définitivement Haïti sous un angle beaucoup plus positif que celui de la politique.

Si on fait le décompte, d’abord, la participation de la sélection féminine U20 dans la couple du monde féminine 2018 organisée en France a été un exploit. Bien qu’elles aient été éliminées au premier tour de la compétition, les jeunes grenadières avaient fait preuve de grandeur. Leur prestation était digne d’une grande équipe. Elles ont été complimentées même au delà des frontières. La nation a été fière d’elles.

Des joueuses comme Nerilia Mondesir, Melchie Dumonay pour ne citer que ces deux-là, ont été impeccables et elles ont rendu fière Haïti. Aujourd’hui, beaucoup d’entre elles évoluent à l’extérieur. On sentait la force de vaincre dans cette équipe féminine.

Ensuite, l’équipe U17 masculine a , elle aussi, créé la sensation en allant décrocher leur billet de qualification face à la sélection Hondurienne pour la coupe du monde FIFA 2019, catégorie U17 qui se déroulera au Brésil en septembre prochain

Si les seniors l’avaient fait seulement en 1974, les petits vont être sur leur deuxième participation à une phase finale de coupe du monde. Haïti tout entière peut s’en souvenir des dernières prestations de cette génération de joueur avec pour entraîneur, Jean Yves Labaze et des joueurs emblématiques tels que : Fabien Vorbe, Peterson Joseph, Charles Hérold, etc. Cette coupe du monde a été organisée en Corée du Sud en 2007.

Enfin, la participation de la sélection haïtienne senior dans la coupe des nations caribéennes a propulsé Haïti du haut de l’échelle. Terminée en première position de son groupe avec une nette différence de but par rapport à ses adversaires, l’équipe haïtienne a fait le bonheur de tout un peuple.

Le pays en entier a été en liesse au moment où l’équipe avait décroché son billet pour la Gold Cup.

Cette génération de joueurs pour le moindre qui se trouvent entre 23 et 33 ans a réussi l’exploit que les générations d’avant n’ont pas pu faire. La Gold Cup que jouent des joueurs comme Wild Donald Guerrier, Durckens Nazon, Hervé Bazile donne l’espoir qu’avec eux, Haïti peut espérer une deuxième participation au mondiale 2022. En attendant, les haïtiens peuvent rêver d’un sacre pour la première fois dans cette compétition.

Là où les problèmes politiques et sociaux semblent vouloir mettre le pays dans une crise profonde, le pire depuis l’ère Duvalier, le football semble avoir décidé le contraire.

Aujourd’hui, il est grand temps que nos dirigeants, le secteur privé des affaires puissent se mettre ensemble pour aider le sport haïtien. Espérons que les efforts historiques de cette génération pousseront à une prise de conscience .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here