Insécurité – Après la mort d’un professeur, c’est le tour d’un inspecteur de Police de mourir criblé de balles

999

À Léogâne, dans la localité de Brache, ce jeudi 23 mai,  l’inspecteur de Police Dominique Jacques a été retrouvé mort après avoir reçu plusieurs projectiles. On ignore pour l’instant le mobile de cet homicide.

Le virus de la criminalité n’a pas fini de se propager. Après la mort du Professeur Alex Gaillard qui, revenant d’une banque, a servi de proie à des criminels le mercredi 22 mai dernier (2019). Près de 24 heures plus tard, soit le 23 mai, la nouvelle de la mort de l’inspecteur de Police Dominique Jacques allait survenir comme pour montrer que le sang n’arrête et ne finit pas de couler dans la région métropolitaine du pays.

Dominique Jacques faisait partie de la 5e promotion de la PNH. Les agents de police accompagnés d’un juge de paix qui ont été sur les lieux pour le constat, ne peuvent donner pour l’instant des précisions quant aux éventuelles circonstances à la base de cet assassinat.

Ce policier est le quatrième à mourir pendant ces 15 derniers jours.Il est une victime parmi tant d’autres qui n’ont pas pu être épargnées de cette insécurité qui s’érige en souveraine dans ce pays sous le regard complice des autorités qui n’agissent point.

En réaction, des Léogânais ont marché ce 23 mai pour dire non à l’insécurité. Ils ont même menacer de bloquer la ville si rien n’est fait pour y remédier. S’ils ont crié très fort, rien ne garantit, par contre, qu’ils seront entendus par les dirigeants du pays, qui dès fois, semblent souffrir de surdité.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here