J’ai collaboré avec Monsieur ARNEL par peur de représailles sur moi et ma famille

L’inspecteur de police Désir Faveur Gabriel, suspecté d’être le plus grand collaborateur de l’homme le plus recherché d’Haiti, le Chef de Gang Arnel Joseph, répond en ce moment aux différentes questions des enquêteurs de la DCPJ.

Il aurait, à chaque opération envisagée par la police, informé le chef de Gang Arnel Joseph des stratégies mises en place afin de l’appréhender.

Selon Ralph Brice, l’Inspecteur générale en chef de la Police nationale d’Haiti, Arnel Joseph n’aurait jamais eu l’opportunité et la chance de s’échapper aux panoplies d’opérations organisées par les forces de l’ordre haïtiennes s’il n’avait pas eu d’informations pertinentes sur l’organisation même des opérations venant directement des responsables de la police.

Une affirmation justifiée, corroborée par les témoignages de l’inspecteur de police aux enquêteurs de la DCPJ qui avoue avoir été contraint de collaborer avec Arnel en lui fournissant toutes les informations relatives à l’organisation des opérations le visant, par peur de représailles sur sa personne ainsi que sa famille qui vit dans une bicoque située dans le Village de Dieu, bastion des hommes armés de Arnel Joseph.

L’inspecteur Désir Faveur Gabriel avait été appréhendé la semaine dernière après l’opération ratée de la police dans le département de l’Artibonite grâce aux expertises réalisées sur plusieurs des téléphones appartenant à Arnel Joseph saisis par les forces de l’ordre lors des dernières opérations.

Des vérifications ont, en effet, permis de retracer des conversations entre l’officier de police et celui que le pouvoir considère comme l’ennemi numéro 1 de la République aujourd’hui. Entre temps, pendant que le présumé chef de Gang court dans la ville, armes à la main, la police, selon le DG Gédéon, continue à être à ses trousses.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here