« J’ai parlé à Jovenel Moise dimanche, je lui ai demandé d’écouter la population » Jacques sauveur Jean

    Contrairement aux multiples appels à la démission du président Jovenel Moïse par les différents secteurs de la vie nationale, le sénateur du Nord-Est Jacques Sauveur Jean, même s’il invite le chef de l’État à écouter le cris de la population, rejette la lecture faite par certains secteurs autour des problèmes du pays.

    Hier dimanche, sous l’instigation d’un groupe d’artiste ayant à leur tête Izolan, une grande marche pacifique pour réclamer le départ de Jovenel Moïse a été réalisé dans la capitale haïtienne avec des centaines de milliers de citoyen. En tant qu’artiste, Jacques Sauveur Jean dit n’avoir pas été contacté personnellement.

    « Actuellement je m’occupe de mon jardin, je n’ai pas été contacté personnellement pour prendre part à cette initiative. Les églises et les artistes ont une grande responsabilité dans les maux du pays avec leurs façons de fonctionner ces dernières années », a argumenté, le chanteur du rythme compas de Nemours Jean-Baptiste sous les ondes de la radio méga ce lundi.

    Selon lui, ce qui se passe aujourd’hui dans le pays n’est de la responsabilité de Jovenel Moïse, c’est tout le pays qui est responsable et même si les 14 millions d’haïtiens parviennent à démissionner, les problèmes d’Haïti resteront les mêmes car dit-il, c’est le système qui doit-être éradiquer.

     » Sincèrement je dois vous dire que la démission de Jovenel Moïse n’est pas synonyme des solutions des problèmes du pays. Les problèmes sont nombreux et personne ne peut pas les résoudre sans changer ce système conçu depuis quelques années et qui n’a pas donné de résultats », a martelé, l’élu Nord-Est.

    Par ailleurs, le sénateur Jacques Sauveur Jean a accusé l’international qui selon lui est le principal responsable des maux du pays. Évoquant qu’il avait l’habitude d’assister à des manifestations où il n’y avait pas cette affluence qu’on a aujourd’hui dans les rues et l’international a toujours forcé à partir le président en question. Et actuellement tout le pays est debout pour réclamer la démission de Jovenel Moïse et l’international exige le dialogue entre les différents protagonistes ce pour protéger ses intérêts dans le pays avec la pérennisation du système.

    Face à cette situation qui semble toucher un point de non retour, le sénateur Jacques Sauveur Jean proche du palais national, est appelé au président de la république de faire un choix intelligent en acceptant la demande de la population qui est la démission. Il dit avoir demandé à Jovenel Moise d’écouter le cris du peuple haïtien et de tirer la révérence.

    « Le temps du dialogue est écoulé, j’ai parlé à Jovenel Moïse hier dimanche, je lui ai demandé de faire un choix intelligent et d’écouter la demande de la population. La situation est compliquée et le président n’a pas le choix. Je lui invite à prier et accepter de plier bagage », a soutenu, Jacques Sauveur Jean.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here