Jovenel Moïse exige que les centrales appartenant à l’Etat haïtien soient remises à L’EDH

    Après plus d’une semaine de bras de fer entre l’administration de Jovenel Moïse et les compagnies qui produisent de l’énergie( Sogener, E-Power et Haytrac), 5 résolutions ont été prises en conseil des ministres concernant les contrats de production et de vente du courant éléctrique signés entre l’Etat haïtien et les trois compagnies susmentionnées.

    Depuis la conférence de presse de Jovenel Moïse, l’on constate une série de mesures, de convocations liées à la question des contrats d’achat et de vente de courant éléctrique opposant l’Etat haïtien à différents fournisseurs de l’EDH(Electricité d’Haïti). La compagnie Sogener a été sommée à plus de 233 millions de dollars américains. L’Etat a demandé à E-Power de signer un contrat proposé depuis 2015 et à la Haytrac de tout simplement jeter l’éponge car son contrat a eu son échéance depuis 2014. Cependant l’Etat a eu du fil à retordre avec Sogener qui refuse de restituer la dette à l’Etat car affirme-t-elle que l’EDH lui doit beaucoup plus et avec E-Power qui a écrit une lettre pour dire qu’il est hors de question de signer un nouveau contrat.

    Pourtant, les réactions de Sogener et d’E-Power semblent ne pas arrêter Jovenel Moïse dans ses entreprises car les 5 résolutions adoptées hier soir en conseil des ministres sont très significatives.

    1-Le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a reçu l’ordre de suspendre les paiements de toutes les valeurs en rapport avec l’exécution des contrats d’énergie électrique entre l’Etat haïtien et les firmes Sogener, E-Power et Haytrac

    2-Le MEF est instruit de régler les conflits éventuels avec les acteurs du secteur de l’énergie au cours du processus

    3- Le Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications doit remettre à l’EDH toutes les centrales électriques qui appartiennent à l’Etat haïtien.

    4-Le Ministère de la justice et de la Sécurité Publique (MJSP) est tenu de mettre au point la sécurisation de toutes les centrales du pays.

    5-Le MJSP et le MEF sont  instruits chacun en ce qui le concerne , à mettre l’action publique en mouvement contre tous ceux qui sont coupables de dilapider des  derniers publics dans le cadre de contrats, à obtenir la restitution des montants surfacturés à l’Etat et la réparation de tous préjudices causés à l’Etat lors de l’exécutions des contrats passés entre l’Etat et la Sogener, l’E-Power ainsi que l’Haytrac.

     Selon certains Jovenel Moïse est entrain de pourchasser le système par ces mesures alors que d’autres associent ces dispositions à de simples manœuvres que M.Moïse utilise pour régler des problèmes personnels avec les acteurs en question. Dans les deux cas, la question des contrats de l’énergie est à suivre de près.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here