Le président de la République a rencontré la presse aujourd’hui dans le cadre d’une conférence de presse organisée au palais national.

Répondant aux questions d’un journaliste lui demandant de réagir sur le voeu de l’opposition politique qui demande à ce qu’il mette son mandat sur la table afin qu’elle participe au débat qu’il souhaite organiser, le président reste ferme sur sa position. Il ne démissionnera pas.

Il rappelle au passage qu’il est élu par le peuple. Il est prêt à discuter à tout le monde sur les difficultés que connait le pays. Toutefois, dit – il, si quelqu’un pense ou imagine qu’il a une solution toute faite, il a une seule manière de la concrétiser ; aller aux élections.

Ainsi, bien qu’indirectement – puisqu’il a tendu la main à l’opposition politique la plus radicale en la demandant de le rejoindre afin de trouver une solution aux différents problèmes du pays, le président Jovenel tue l’espoir de Moise Jean Charles qui ne cesse de réclamer sa démission au risque de s’autoproclamer président de la République comme l’a fait Juan Guaido au Venezuela.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here