» La véritable crise dans le pays, ce n’est pas la division qui oppose le Pouvoir à l’Opposition « , c’est plus que ça, selon l’économiste Etzer Emile

    Se sentant touché par les affaires de son pays, et affichant même un comportement d’indigné par rapport à l’attitude suicidaire dont font montre les protagonistes de la crise qui sévit dans le pays, Etzer Emile appelle les concernés à un élan de conscience en vue d’aborder les vrais problèmes du pays.

    Pour l’économiste, la véritable crise, ce n’est pas les différends qui opposent le pouvoir à l’opposition. Le problème va au-delà de ce facteur. Selon lui, le plus à craindre ce sont les centaines d’entreprises qui ferment leurs portes , et poussant du coup des milliers de travailleurs aux chômages.

    De plus, Emile ajoute le cas des milliers d’autres personnes qui sont obligées de laisser le pays pour cause d’insécurité, et de diverses autres raisons liées en particulier à l’état des choses actuelles.

    Selon l’économiste, la grande population est aussi touchée par la crise, qui, pis est, aggrave sa situation. En fait, des millions d’haïtiens vivent sous le seuil de la pauvreté, quelques milliers connaissent un sort critique.

    En outre, il évoque aussi la question du taux d’intérêt des Banques haïtiennes qui est en nette augmentation avec le ralentissement des activités économiques dans le pays.

    Il évoque pour finir la vie cher et la rareté de carburant dans les stations à essence, parce-que l’État haïtien n’a jusqu’à présent pas pris les bonnes mesures pour résoudre définitivement ce problème.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here