Haiti – L’Ambassade américaine réagit après l’accord politique trouvé par l’opposition qui reste sur sa position : Jovenel doit partir

    Moins de deux jours après la décision concertée prise au sein de l’opposition plurielle relative à la designation éventuelle du successeur du Président Jovenel Moïse, l’Ambassade américaine s’est, une fois encore, prononcée sur la crise que connaît Haïti depuis deux mois. Le discours n’a pas changé. « Dialogue inclusif en urgence  » PRESE PRESE » et solution démocratique ».

    Le dialogue a eu lieu pendant deux jours entre les acteurs issus de diverses branches de l’opposition politique. L’opposition dans sa globalité réclame ke départ de Jovenel Moïse. Sur ce point, il n’y a pas d’obscurité ; il doit partir.

    Après ces deux jours, l’opposition plurielle a jeté les points de discordance et decidé que le remplaçant de Jovenel Moïse sera un juge de la Cour de Cassation. Les opposants estiment qu’ils sont arrivés à cet accord politique grâce à un dialogue inter-haïtien.Ils se félicitent.

    Moins de 48 heures après la signature de cet accord, on ne sait pas si sa reaction a un rapport direct avec la décision de l’opposition, mais l’Ambassade américaine, sur sa page facebook, suggère une autre fois un dialogue inclusif en urgence pour parvenir à une solution pacifique et démocratique capable de mettre fin à la crise.

    Cet appel au dialogue fait par l’ambassade américaine ce soir peut-il être considéré comme une réponse avec la démarche de l’opposition ? Sous-entend-il que le dialogue au Mariott n’était pas assez inclusif ? Peu importe ce que Mme Sison pense, l’opposition restera sur sa position selon un membre de l’alternative contacté par la redaction de Vedeth.

    Par ailleurs, l’Ambassade américaine a aussi déploré le blocage actuel qui, selon elle, est la cause directe de la violence, de l’augmentation significative des besoins humanitaires et l’interruption des activités quotidiennes. Les haïtiens sont en train de vivre un moment difficile dans leur histoire de peuple a admis l’Ambassade américaine dans le message qu’elle a publié. C’est la raison pour laquelle, elle encourage tous les acteurs politiques,économiques et ceux issus de la société civile à collaborer pour trouver une solution non-violente et –accentue-t-elle- démocratique.

    Toutefois, l’ambassade n’a pas donné trop de détails et de précisions  pouvant aider à cerner la solution démocratique qu’elle conseille. Pour sa part, l’Opposition plurielle a déjà proposé sa solution qui passe par le départ sans condition du Président Jovenel Moïse et son remplacement par un juge de la Cour de Cassation. 

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here