L’ancien député Arnel Bélisaire félicite le réveil de la ville de Carrefour contre Jovenel Moïse

    L’ancien député Arnel Bélisaire, félicite la population de Carrefour qui se soulève contre le pouvoir en place. Il salue la présence de l’ancien maire de Carrefour et le militant politique Mikelson Antoine qui ont pu conscientisé la population dans la bataille politique. L’ex député constate que le pays accepte de souffrir pour pouvoir gagner cette bataille. Il fustige la position de ceux qui font des tractations sur la réouverture des classes. C’est que la majorité accepte de faire ce sacrifice pour renverser Jovenel Moïse. Il pense que si ce régime priorisait l’éducation, il n’accepterait pas de mettre des voyous et voleurs à la tête du pays. On aurait plutôt des cadres sérieux et crédibles à la tête de l’état. Il estime que Jovenel Moïse a perdu sa capacité de chef de l’état. C’est pourquoi il annonce que les barricades seront plus nombreuses sur dans les rues à partir du 13 octobre 2019.

     Arnel Bélisaire annonce que les protestations vont poursuivre sans violences et le pays sera fermé. Cependant, la police,  les ambulances et la presse auront accès au passage. Aucune autorités ne pourraient pas franchir les barricades. Il dit être prêt à faire face à tout acte de violence, car cette semaine est très décisive dans la bataille politique. Il faut que Jovenel Moïse donne sa démissision pour que les activités puissent reprendre au pays, car il ne se monte pas à la hauteur de ses responsabilités. Pendant qu’il réclament le dialogue, il continue à faire des nominations illégales, a-t-il ajouté.

    Il faut souligner que sous l’initiative des forces de l’opposition de Carrefour, plusieurs milliers de personnes ont investi  les rues ce week-end pour demander le départ de Jovenel Moïse. L’ancien maire Yvon Jérôme constate que beaucoup de citoyens gagnent les rues pour dénoncer le mauvais fonctionnement du pays. Le président a oublié qu’il a la responsabilité de gérer le pays. Il a incarné ce système et il se met au service de celui-ci au détriment de la majorité. Aujourd’hui, toute la nation constate qu’il est incapable de diriger et il n’a pris aucune décision favorable à la nation 

    Frantz Jean, un militant actif dans la bataille politique dans la commune de Carrefour déclare que Jovenel Moïse doit remettre la clef que la nation lui avait confiée.  Il ne fait qu’augmenter les gangs et les voleurs. Il est le plus grands voleurs qui détruit toute l’économie et la richesse du pays. Quel que soit les conditions, il doit quitter le pouvoir pour que nous puissions rebâtir le pays, a-t-il dit.

      Dickson Oreste, de son côté, explique que sa présence dans la commune de Carrefour, c’est pour demander la clef du palais à Jovenel Moïse.  S’il refuse, le mouvement va prendre une autre ampleur pour se libérer de l’injustice sociale et de la discrimination. Un groupe représentant 5 %  de la population accapare toute les richesses du pays. Il dit vouloir la répartition des richesses du pays. En ce sens, ce système est failli à sa mission. Que l’on veuille ou non ce système doit être renversé pour que Jovenel Moïse puisse aller en prison. 

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here