Le consortium a fixé sa position sur la crise politique

    Le Consortium, un allié du pouvoir en place, à travers son porte-parole, Me Jonas Alexandre,  fait savoir nous avons un seul patrimoine en commun qui est Haïti, dans laquelle nous devons vivre en toute liberté. Il affiche son désaccord avec tous les groupes qui réfusent de s’asseoir ensemble pour trouver une solution dans la crise. Toutes les solutions doivent être trouvées dans le dialogue. Le Consortium dénonce certains opposants qui ne veulent pas rencontrer le pouvoir, pendant qu’ils rencontrent le Coregroup, parce qu’ils croit que la solution est entre les mains du blanc. Il invite l’opposition à chercher une solution dans la fraternité pour sauver le pays. La solution n’est pas entre les mains du blanc. Au nom de la majorité silencieuce, il invite les acteurs à s’asseoir ensemble pour arrêter la suicide collective. Le consortium demande au président de rétablir l’ordre dans tout le pays. 

    Par ailleurs, le président du consortium, Jantel Joseph,  rappelle la nécessité pour les haïtiens se s’asseoir ensemble. Il dit constater un mouvement à trois dimensions. C’est d’abord les petrochallengers dans le dossier de petrocaribe. Il pense aussi c’est un moment important pour connaître comment l’argent des coopératives et de la CIRH a été dépensé. Cependant la politique a relégué la révendication des petrochallengers en troisième position. Il constate que le combat continue sur le terrain. Aucun politicien ne devrait encourager le vol et le pillage. Il dit que les gangs font la loi au nom de la bataille.

    Jantel Joseph dénonce les manifestants qui apportent leur machette en signe de protestation. Non pour attaquer des arbres, mais leurs propres frères. Il pense que le pays ne doit pas atteindre ce niveau. Nous devons nous efforcer de diminuer notre orgueil pour prioriser l’intérêt supérieur de la nation. Dans le cas contraire, nous allons tout droit vers un protectorat.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here