Le dossier de Vladimir Fédé transmis au parquet de Port-au-Prince

    Dans la commune de Carrefour département de l’ouest du pays, le lundi 16 septembre 2019, le jeune Vladimir Fédé a été tué par balles par des agents de la police nationale d’Haïti selon des témoins. Face à cette situation qui entrave l’image de l’institution, l’inspection générale de la Police Nationale d’Haïti avait diligenté une enquête pour découvrir l’auteur de cet assassinat. Et ce lundi 14 Octobre 2019, l’institution policière a annoncé avoir transféré la conclusion du rapport d’enquête au Parquet de Port-au-Prince.

    Lors d’une conférence de presse bilan présentée ce lundi 14 octobre, le porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti, l’inspecteur divisionnaire Gary Desrosiers a fait l’état de la situation entourant le décès du jeune Vladimir Fédé. Selon lui, l’inspection générale de l’institution policière, a transféré la conclusion du rapport d’enquête relative à l’assassinat du jeune Vladimir au parquet de Port-au-Prince pour les suites judiciaires où les présumés auteurs seront déférés par devant les autorités judiciaires compétentes en la matière.

    Quant aux 5 agents de la PNH suspects de l’assassinat de Vladimir Fédé, l’inspection générale de la police nationale d’Haïti a pris des mesures conservatoires contre eux, ce dit-il, pour protéger l’image prestigieuse de la force publique. Il précise que l’autre policier qui avait boudé l’invitation de l’IGPNH parmi les 5 suspectés est toujours en cavale.

    Rappelons que l’assassinat du jeune Vladimir Fédé survenu le 16 septembre dernier avait provoqué beaucoup d’émotions dans la société haïtienne notamment dans la commune de Carrefour où une marche pacifique avait été organisée pour réclamer justice pour ce jeune haïtien tombé par balles suspect des agents de la police nationale d’Haïti.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here