Tous les projecteurs sont fixés depuis près de deux mois sur le tribunal de première instance de Gonaives qui doit décider, dans les semaines à venir,  sur le sort de Clifford Brantdt , Edner Comey, Calot Bendel et Ricot Pierre Val, tous accusés d’avoir séquestré et enlevé contre rançons les enfant de la famille Moscosso en 2012.

Ce 31 janvier, le tribunal devait continuer avec l’audition de l’ex inspecteur de police Edner Comey. Une audition malheureusement qui n’a pas pu se tenir en raison de l’absence des avocats de l’accusé.

Après une suspension d’audience d’une durée de deux heures en attente de l’arrivée du conseil de défense de monsieur Comey, ayant constaté que les avocats de l’accusé décident de ne pas se présenter au tribunal et en application de l’article 25. 1 de la constitution haïtienne de 1987 interdisant l’audition d’un accusé en absence de son avocat, le doyen du tribunal criminel en commun accord avec le représentant du ministère public renvoie l’affaire à la huitaine.

Affaire à suivre…

Source : Maitre Rosemnd Steevens

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here