Le Sénateur Denis Cadeau : pour une adaptation de la loi sur les frais scolaires de Kelly C. Bastien aux réalités socio-économiques actuelles

    Pour soulager les parents du calvaire annuel de l’écolage, le Sénateur Denis Cadeau, président de la Commission Education et Formation professionnelle au Sénat de la République plaide pour une concertation des acteurs du secteur éducatif et l’adaptation de la loi de Kelly C. Bastien sur les frais scolaires à la réalité socio-économique du pays.

    L’inflation galopante que vivent la plupart des ménages et la situation insécure du pays obligeant les petits commerçants des marchés publics, les propriétaires des petites et moyennes entreprises à faire volte-face, ne laissent l’Elu des Nippes dans l’indifférence. Pour cette nouvelle année académique, le Sénateur exige des pourparlers entre les différents partenaires (techniques, financiers, sociaux) du système éducatif pour une éventuelle reconsidération des frais scolaires ne cessant d’augmenter.

    Par ailleurs, l’ancien Directeur général du ministère de l’Education nationale invite ses collègues parlementaires à réviser la loi relative à la régulation des frais scolaires de Kelly C. Bastien pour une meilleure adaptation à la réalité actuelle.

    Cette révision, selon Denis Cadeau, aidera davantage les parents à faire face aux coûts de l’éducation, de la montée excessive de l’écolage. Le législateur, dans cette même perspective, rappelle aux autorités éducatives l’obligation constitutionnelle qui est faite à l’Etat haïtien en matière de l’éducation dans les articles 32 à 32.3.

    En soulignant l’importance de ce secteur dans le développement du pays, le Sénateur exhorte les décideurs à prendre en compte de manière illico ses propositions pour apaiser le lourd fardeau de la scolarité que les parents confrontent.

    Samuel Auhsey JOZIL

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here