L’ensemble des organisations politiques de l’opposition compte poursuivre avec les manifestations anti-gouvernementales.

    Des responsables de l’ensemble des organisation politiques de l’opposition Abel Lorestant,  Etzer Jean-Louis, Cherline Jean-Louis et Édouard Saint-Fleur annoncent une grande manifestation pour ce mardi 22 octobre 2019. Ces dirigeants félicitent la population pour leur participation massive aux manifestations. Abel Lorestant encourage la population à maintenir la mobilisation. Ce mardi 22 octobre de 2019, sera un journée d’invasion du palais national. Tous les citoyens engagés, militants et leaders politiques sont invités ce mardi 22 octobre sur la place de Dessalines, de la constitution et du nègre marron pour adresser un message à Jovenel Moïse. C’est ce qu’il a annoncé.

    Etzer Jean-Louis, rappelle que les mobilisations ne sont pas affaiblies, parce qu’ils sont en quête de la démission de Jovenel Moïse. L’ensemble des organisations politiques de l’opposition dit anticiper depuis le début de son mandat qu’il allait échouer. Il  a remercié le peuple qui se livre dans la bataille pour changer ce système. Il souligne que beaucoup d’entre eux sont déjà morts, hospitalisés et emprisonnés. L’ensemble des organisations politiques rappelle à la population que ce mouvement ne s’affaiblira pas tant que Jovenel n’est pas démissionné.

    Cherline Jean-Louis, invite les artistes à participer à tous les mouvements visant à renverser Jovenel Moïse. Elle souligne que pays est en crise et que les fils du pays ne peuvent pas entrer à l’université, ne peuvent pas aller à l’hôpital et ils ont enfermés dans une prison où 50 juges corrompus ne rendent pas de justice. Dans ce cas, elle affirme avoir besoin des d’artistes dans toutes les mobilisations qui se déroulent en semaine. 

    Édouard Saint-Fleur, de son côté, a présenté ses sympathies à toutes les journalistes victimes des violences policières. Il déplore les policiers qui se transforment en makout. Il déplore également les policiers qui ont brûlé les meubles de certains marchands à Poste-Marchand. C’est pourquoi la population est attendue ce mardi 22 janvier 2019, pour dire à Dimitri Hérrard qu’il ne peut les empêcher de manifester. Il révèle qu’ils vont mettre en place un comité qui va contrôler les actions de la commission de passation de pouvoir. Ce comité va empêcher de commettre des erreurs historique, a-t-il dit.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here