L’Onu met fin aux opérations de maintien de la paix en Haïti et nomme l’américaine Helen La Lime pour diriger le Binuh

    Ce 15 octobre 2019 marque la fin de la mission de maintien de la paix des Nations-Unies en Haïti, après 15 années de présences continues dans le pays. Le Conseil de Sécurité de l’ONU qui avait adopté une résolution, le 25 juin dernier, pour la remplacer par une nouvelle mission politique, a, par le biais du Secrétaire général de l’Organisation mondiale , António Guterres, fait choix de Madame La Lime pour conduire le BINUH.

    Avec le départ des dernières composantes policières et militaires ou autres cadres de la MINUJUST, le Bureau intégré de l’ONU en Haïti ( BINUH) prend le relais, avec à sa tête l’ancienne représentante de l’Organisation des Nations-Unies en Haïti.

    Selon Miami Herald, l’ancienne diplomate d’Etat, Helen Meagher La Lime, qui occupe actuellement le poste de représentant spécial de l’ONU en Haïti, dirigera désormais le Bureau intégré de l’ONU dans le pays.

    Toujours selon le quotidien américain, La Lime dans ses nouvelles fonctions, devra travailler sur des questions relatives aux élections, qui ont été retardées en raison de troubles politiques, et contribuer à renforcer le bilan de la Police nationale d’Haïti en matière de droits de l’homme et des respect des obligations internationales.

    En outre, elle concentra également ses efforts sur  » le problème croissant des gangs dans le pays et lancera un effort de désarmement « .

    Avec 125 membres composant le personnel affectés au Bureau intégré, figureront des conseillers en droits de l’homme dont 25 conseillers de police, rapporte le Journal américain.

    Par ailleurs, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu organisée ce mardi 15 octobre 2019, les membres du Conseil affirment que l’Organisation continuera à oeuvrer aux côtés des haïtiens.

    Le Canada, membre dudit Conseil, à travers un tweet de sa mission de représentation au CSNU, annonce qu’il va continuer à appuyer Haïti sur la voie de la sécurité et du développement, pour assurer une paix durable.

     » Car il est essentiel d’offrir des possibilités économiques aux jeunes haïtiens », garantit-il.

    Précisons que le représentant spécial des Nations-Unies en Haïti, et Chef du Bureau intégré de l’Onu, Helen La Lime investira ses fonctions, ce mercredi 16 Octobre. Ce Bureau a un mandat pour une période initiale de 12 mois.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here