La nouvelle est tombée, le directeur général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales Fedenel Monchéry, le délégué départemental de l’Ouest Pierre Rigaud Duplan, et le policier Jimmy Chérizier connu sous le sobriquet Barbecue sont impliqués directement dans le massacre de la Saline si l’on croit le rapport d’enquête de la Direction centrale de la police judiciaire ( DCPJ ).

Jusque-là, outre le fait qu’ils aient déjà été mis en cause par diverses organisations de défense des droits humains en Haiti pour leur implication présumée dans le massacre de la Saline au cour duquel, des hommes armés, soit des chefs de gangs bien connus de la cité, ont tué plus de 60 personnes dont des femmes et enfants et brûlé leurs cadavres pour perfectionner leur bestialité, c’était juste des rumeurs. Il fallait une parole officielle venant soit de la justice, soit de la police pour mettre fin à ce tohu-bohu.

C’est radio kiskeya qui a révélé l’information hier après midi. La DCPJ exige l’arrestation de Fedenel Monchéry, Pierre Rigaud Duplan et Jimmy Chérizier, tous, des membres du PHTK. D’autres individus, qualifiés d’agents sociaux par Reginald Boulos quelque semaines de cela, sont aussi impliqués. En effet, selon la DCPJ, Isca, Bout Janjan et Ti junior doivent eux aussi répondre aux questions de la justice.

Ce rapport d’enquête de la DCPJ donne raison à l’opposition politique qui n’arrêtait jusque-là d’instrumentaliser ce massacre à des fins politiques selon certains observateurs. Elle accusait notamment Jovenel Moise d’avoir été à l’origine de ce massacre car il fallait faire taire certains chefs de ce quartier de La Saline perçus comme des farouches opposants du régime en place.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here