Capture d'écran de la publication de Agatha

Pour l’histoire et pour la vérité, Vedeth infos se trouve dans l’obligation d’apporter des éclaircissements relatifs à un article que le journaliste Wendy Phele avait publié sur le site du journal le 23 mai 2019.

Le journaliste auteur de l’article avait personnellement été signalé il y a quelques heures d’un tweet de Agatha #DeDerecha qui, soit pour des raisons militantes anti-avortement en Argentine, soit pour des raisons politiques, en tout cas, on ignore la raison, avait décidé de (ré)utiliser et (re)publier sur les réseaux sociaux les photos que le journaliste avait insérées dans son article.

Agatha a publié les clichés du bébé abandonné à Petion Ville, une commune située dans la région métropolitaine d’Haiti, tout près de Port-au-Prince, en faisant croire qu’il a été de préférence abandonné, dans un froid glacial, dans les environs du Congrès argentin. Ce qui est complètement faux. Par ailleurs, elle a interpellé, dans son tweet, les pro-avortements qu’elle qualifie de salopes et de malades.

Son tweet a été partagé par plusieurs milliers d’Argentins. Une divulgation massive qui ne fait que faciliter la circulation de fausses informations pouvant entraîner inconsciemment d’énormes troubles à l’ordre public argentin. Malgré la rationalité de certains internautes, ils n’ont pas pu empêcher le pire… Certains ont cru que cela s’est véritablement passé en Argentine.

Ainsi, Vedeth Resistance, média responsable qui milite contre les Fakes News sur les réseaux sociaux tient à apporter cette clarification afin de stopper la propagation de cette fausse nouvelle qui voulait affilier à l’Argentine le sort de ce nouveau né qui n’est autre qu’un Haïtien.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here