PetroCaribe : 6 164 385, 12 dollars US dépensés pour le Marché fontamara, la Cour des comptes recommande une enquête

0

La cour a procédé à l’examen du projet de construction du marché public Fontamara financé par le Fonds Petro Caribe. Le but étant de vérifier si le MPCE et les autres parties prenantes ont géré ce projet de façon efficace, efficiente et économique en respectant le cadre règlementaire ainsi que les saines pratiques de gestion.

d’emblée la Cour constate que dans le quatrième visa de ce contrat, il est fait référence à l’arrêté du 5 décembre 2012 sur la prolongation de l’état d’urgence pour une période d’un mois, alors que la date de signature du contrat est de novembre 2012.

Selon la plus haute juridiction administrative du pays, il est anormal qu’un contrat signé en novembre 2012 fasse référence à un arrêté pris ultérieurement en date du 5 décembre 2012.

De plus, la première résolution relative au financement de ce projet a été adopté le 21 décembre 2012, soit près d’un mois après la signature du contrat.

L’examen et analyse des documents soumis à la Cour a permis de certifier que les montants prévus au contrat n’ont pas totalement été versés à la firme d’exécution et que le projet n’est pas arrivé à terme. Il a été abandonné.

Malgré cet abandon, les décaissements de plus de 6 millions ( 6 164 385, 12 ) dollars US ont été effectués, soit 39, 4% par rapport au montant du contrat.

La visite rendue par l’équipe technique de la Cour a permis de constater qu’une grande partie des travaux reste encore à réaliser.

Les poutres restent sans coffrés, les halles en structure métalliques n’ont pas été effectués, les aménagements des voies principales et accessoires ne sont pas montés, les aménagements d’aires de stationnement de quais de débarquement pour les différents types de véhicules ne sont pas réalisés.

En outre, la cour des comptes prouve que ce contrat de plus de 15 millions de dollars a été passé sans appel d’offre entre Laurent Lamothe et la firme IBT LLC.

En conclusion, et en guise de recommandation, la Cour recommande aux autorités compétentes de diligenter une enquête afin de savoir s’il y a matière de poursuivre pour non-exécution du marché de toutes les personnes concernées.  

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here