PetroCaribe – Dimitri Vorbe reconnait que Sogener doit effectivement une forte somme d’argent à l’Etat haïtien

    Lors de la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel ce mardi soir à la chambre des députés, le député de la commune de Kenscoff, Alfredo Junior Antoine, a fait plusieurs révélations relatives au contrat liant l’État haïtien et trois compagnies privées spécialisant dans la production de l’énergie électrique et la vente d’engins lourd.

    Visiblement remonté contre le président du bureau Gary Bodeau au moment de ses prises de parole, le député Alfredo Junior Antoine qui a dit avoir endossé le costume d’indépendant, s’est adressé directement au premier ministre nommé Fritz William Michel, lui rappelant ainsi l’existence de ce fameux contrat passé entre l’État haïtien et trois entreprises privées dont SOGENER, Haytrac et l’E-Power. Ces entreprises toucheraient en moyenne 12 millions de dollars américains par mois depuis la présidence de René Garcia Préval jusqu’à date. Ce contrat juteux a été signé par l’épouse de l’ancien président René Préval, Elisabeth Delatour Préval, qui dirige actuellement, la compagnie SOGENER.

    Selon lui qui dit avoir eu de bonnes informations, la compagnie Société Générale de l’Énergie(SOGENER), doit au Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide et au Développement(BMPAD) plus de 194 millions de dollars américains tirés dans le cadre des fonds du programme petrocaribe.

    Sans prendre du temps, le vice-président de la SOGENER, Dimitri Vorbe a parlé sur son compte Twitter pour expliquer que sa compagnie doit effectivement le BMPAD. Mais cette dette selon lui, est le fruit du non paiement de la quantité de l’électricité fournie à l’État haïtien dans le contra de vente-achat liant les deux parties.

    « La Sogener doit effectivement au BMPAD, nous n’avons pas volé de l’argent comme l’autre. Nous reconnaissons la dette », a répondu l’homme d’affaires haïtien qui a affirmé que c’est l’État haïtien qui l’ a octroyé de crédit pour ne sursoir dans la production de l’énergie, car soutient-il, l’État haïtien doit plus d’argent à la SOGENER que la dette de cette dernière envers le BMPAD.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here