HAITI pa jaden bannann nan, Jovenel MOISE doit entendre la raison… JEAN RENEL SENATUS blâme le président

    La situation est compliquée. Et je regrette que ce soient les hommes de l’Etat qui en sont les responsables. Ce sont eux qui compliquent les choses de plus en plus et qui effondrent le pays. Jovenel Moise dans ses actes montre qu’il n’est pas à la hauteur et qu’il ne devrait, par conséquent, pas bénéficier la confiance de la population. Telles sont les premières déclarations de Jean Renel Sénatus ce matin.

    Aujourd »hui, en tant que président de la commission de Justice et sécurité du Sénat, je constate que le pays est gangstérisé. Le président Jovenel Moise a travers sa décision de reconduire le ministre de la Justice Aly dit que le pays est en sécurité. Il dit que la justice de ce pays est fonctionnelle. Et ça, c’est une provocation. Jovenel Moise provoque l’ensemble des citoyens du pays selon le sénateur Jean Renel Sénatus.

    Le sénateur Zo KIKI qui est pour que le pays soit doté d’un gouvernement constitutionnel afin de retourner à la normale blâme le président Jovenel Moise qui, selon lui, dirige le pays comme si c’était sa compagnie agricole AGRITANS.

    JOVENEL MOISE DWE KONNEN PEYI A PA JADEN BANNANN NAN a t-il déclaré aux micros des journalistes. Lè se konstitisyon an w ap vyole, si se yon tonè ki bou boule w fok li boule w fustige le rapporteur du projet du nouveau code pénal haitien au Sénat qui, ferme à sa conviction et de manière objectif, n’a pas caché ses mots ce matin pour désapprouver le comportement crapuleux des acteurs politiques du pays qui, vraisemblablement, ignorent l’appauvrissement et l’adversité de la population.

    Selon le sénateur, il est clair que ce gouvernement, tel qu’il est formé est inconstitutionnel. Jean Renel Senatus, par cette déclaration a approuvé ouvertement la position des sénateurs de l’opposition qui,selon lui, est constitutionnelle, légale et légitime. Toutefois, dit-il, il n’approuve pas la méthode violente qu’ils utilisent.

    D’après Sénatus, Jovenel Moise est le plus grand responsable de cette crise. C’est lui le responsable. Alors que le peuple meurt de faim, de l’insécurité… On est en train de gangstérisé le pays.

    Le pays est gangstérisé, et le président Jovenel Moise en est le principal responsable conclut, énervé, le plus grand défenseur de la famille en Haiti…. Il critique notamment le comportement arrogant du président Jovenel qui, en tant que garant de la bonne marche des institutions, devait entendre la raison et apporter les corrections nécessaires au lieu d’envenimer les tensions.

    Sénateur ZO KIKI, absent lors des deux dernières séances avortées car il était en mission, qui semble être disposé pour participer à la séance de ratification du gouvernement afin de faire valoir ses positions de droit, n’aura sans doute pas l’opportunité d’ouvrir ses manuels aujourd’hui. Il va devoir rebrousser chemin et attendre une autre convocation du bureau du Sénat.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here