Quand le Mouvement Troisième Voie (MTV) de Réginald Boulos gagne le Coeur d’un Petro Challenger

    Cinéaste et Petrochallenger actif, Richard Sénécal a rejoint le Mouvement Troisième voie de Réginald Boulos depuis un mois. Selon Sénécal, le parti de Réginald Boulos promeut une idéologie de centre gauche à laquelle il se reconnaît. « Je n’ai jamais aimé la droite », clamme-t-il.

    Impossible de ne pas remarquer les prises de position de Richard Sénécal sur twitter sur les questions d’actualités. Il a été parmi les pionniers du PetroChallenge, ce mouvement citoyen dont le but est la reddition des comptes sur l’utilisation des fonds Petro Caribe. Si les réseaux sociaux sont le lieu de naissance de ce mouvement, une année après Richard Sénécal croit que ces médias ne suffisent pas et ne permettent pas vraiment une vraie implication politique. Voulant s’intégrer réellement sur la scène politique, le petrochallenger a rejoint la structure politique du Dr Réginald Boulos appelée MTV.

    Le Cinéaste dit avoir choisi MTV parce que la dite structure se repose sur des valeurs qu’il partage. À entendre le Dr Boulos se déclarer homme de gauche et le cinéaste qui affirme être de centre-gauche, on dirait que le MTV , décidément, se démarque de la droite. Cependant, ils sont nombreux qui remettent en question l’affirmation anti-droite du Dr Réginald Boulos qui est un homme d’affaire prospère. Pour Richard Sénécal, il n’y a pas lieu de tenir ces jugements car le MTV n’est pas une gauche extrémiste, il est centriste. Il prône l’entreprenariat, l’innovation et la création d’entreprises, cependant avec la conscience sociale poussée découlant de la gauche.

    Pour corroborer son argumentaire, Richard Sénécal a cité Fidel Castro, grand propriétaire terrien qui a semé les graines d’une gauche extrémiste à Cuba. Donc que Boulos soit un entrepreneur à succès n’est pas un problème à ce qu’il défend les valeurs de la gauche.

    Le  cinéaste, appartenant maintenant à une structure politique, n’ignore pas le risque qu’il court d’être critiqué et jugé par plus d’un, même par les petrochallengers. Il se dit cohérent avec lui-même, sa conscience et ses valeurs. C’était donc, selon lui, un choix à faire. Richard Sénécal l’a donc fait.  

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here