Qui est Rosemila Petit Frère, cette maire de l’Arcahaie qui a secoué l’esprit du président Jovenel Moise ?

6 ans de cela, elle était inconnue du grand public, son nom, est aujourd’hui dans toutes les conversations.

Sur Twiter, Facebook, Youtube, tout le monde parle de cette femme, ce phénomène Rosemila Petit Frère qui a, hier dans son discours à l’occasion de la fête du drapeau, saccagé l’esprit du président de la République Jovenel Moise.

Mais, qui est cette femme ?

Une opportuniste qui, pour certains, profite de la faiblesse d’un président inexistant pour dire tout haut ce que l’ensemble de la population marmonne depuis deux ans, une femme conséquente pour d’autres. Peu importe !

Son nom complet est Rosemila Petit Frère Sainvil, elle est une Femme politique haïtienne. Maire principale de la commune de l’Arcahaie, elle milite depuis son accession à la tete du conseil municipal de l’Arcahaie, ou pour être plus précis, depuis plusieurs années, pour la participation effective des femmes haïtiennes dans la vie politique du pays.

Si aujourd’hui certains essaient de remettre en cause ses réalisations en tant que maire de la commune de l’Arcahaie, d’autres pensent au contraire qu’elle a un très bel avenir politique devant elle.

Très populaire dans sa circonscription électorale, aussi dans les médias, elle est surtout appréciée par le grand public pour son franc-parler. On voit en elle une femme de conviction qui ne se laisse pas faire et qui pète les plombs à l’occasion quand la situation l’exige.

Discours de la maire Rosemila Petit-Frère

C’était ainsi le cas en mai 2018 quand elle avait mis la pression sur l’exécutif en stoppant les travaux de construction du stand devant recevoir la cérémonie de la célébration du 215e anniversaire du drapeau.

Elle est stoïque, coriace, dure et courageuse déclarent certains internautes qui voient en elle l’exemple typique de femmes dont Haiti aura grand besoin dans les années à venir.

C’est son discours, prononcé hier, qui occupe les réseaux sociaux depuis près de 24 heures. Elle a volé la vedette au président Jovenel Moise qui, lui, a passé un sacré sale moment à l’Arcahaie. Chahuté, brocardé, humilié, personne ne parle de lui aujourd’hui.

Discours du président Jovenel Moise

Le discours du président était nul selon les internautes qui tombent d’un coup en amour avec l’élue de la cité du drapeau. Attention toutefois au coup de foudre !  Le mariage peut être de très courte durée…

Si vous ne l’avez pas entendu, Vedeth resistance infos vous publie ci-dessous un extrait de son discours prononcé à l’occasion de la fête du drapeau hier.

Mesdames messieurs les parlementaires, avez-vous déjà oublié vos promesses de campagne? 
Moi parlementaire, je voterais des lois au profit du plus grand nombre.

Moi parlementaire, je contrôlerais les actions du gouvernement.

Moi parlementaire, je ne nommerais pas des ministres au sein du gouvernement.
Moi parlementaire, je ne protègerais pas des présumés criminels.

Moi parlementaire, je participerais aux séances pour lesquelles je suis payé.

Moi parlementaire, je n’organiserais pas de séances que pour sanctionner des ministres.

Tant que vous ne servez pas la République avec dignité, avec fourgue, avec diligence, avec amour, avec passion, vous n’avez rien compris. Et le drapeau est souillé et le drapeau est profané.

Le peuple vous suit, le peuple a compris, le peuple a noté.

La jeunesse vous suit, la jeunesse a compris, la jeunesse a noté.

Le 11e département vous suit, le 11e département a compris, le 11e département a noté.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here