Roro Nelson, Godson Orelus, Vladimir Paraison, Reginald Delva et Sandra Thélusma acquittés par la justice haitienne

L’ancien directeur de la police nationale M. Godson Orélus et quatre autres inculpés dont Ronald Nelson alias Roro Nelson, bras droit de l’ex-président M. Michel Martelly ont reçu, le mardi 7 mai 2019 un arrêt de non-lieu de la cour d’appel des Gonaïves leurs acquittant de toutes poursuites judiciaires liées au dossier des armes et de munitions saisies au parking de la douane de Saint-Marc en septembre 2016, sous la présidence de Jocelerm Privert. Source, voix de l’Amérique.

Après plusieurs mois passé dans la prison civile de Saint-Marc, l’ancien D.G. de la PNH, Godson Orélus est définitivement acquitté de toutes les charges qui ont été retenues contre lui dans le dossier de trafic illégal d’armes à feu et de munitions dans la douane de Saint-Marc.

Cet arrêt de non-lieu a aussi concerné quatre autres personnes parmi les neuf qui ont été inculpés dans l’affaire. Ronald Nelson, Sandra Thélusma, Vladimir Paraison et Réginald Delva, ex-ministre de l’interieur et des collectivités territoriales sont eux aussi acquittés.

L’arrêt est exécuté immédiatement comme l’avait demandé le ministère public d’après le juge chargé d’étudier l’ordonnance. Cependant, les quatre autres concernés dans ce dossier ; Jimy Joseph, Junior Joël Joseph, Charles Durand et Edouard Monplaisir vont être déférés par devant le tribunal criminel car les charges recueillies contre eux sont assez suffisantes. Ils seront donc jugés pour contre bande, blanchiment des capitaux et association de malfaiteur.

L’ancien DG de la PNH Godson Orélus  a été arrêté  le 26 octobre 2018, suite à une invitation à comparaître par devant le parquet de Saint-Marc pour être entendu dans une affaire de trafic illicite transnational d’armes à feu et de munitions, contrebande, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux et association de malfaiteurs.

Les avocats du désormais ex accusé ont toujours contesté l’arrestation de leur client qui, disent-ils, a été toujours confiant quant à son innocence.

Cette action de justice en faveur de l’ex- DG de la police nationale d’Haïti, Godson Orélus, montre que l’ex D.G. n’avait rien à se reprocher dans cette affaire. Néanmoins, il a passé, durant l’instruction, plusieurs mois derrière les barreaux de la prison civile de St-Marc.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here