»SOVE PEP » La nouvelle opération lancée par l’opposition pour déchouquer Jovenel Moise le 18 mai prochain

    La Force de l’Opposition Progressiste (FOP), une structure regroupant plusieurs partis politiques dont le MOPOD de l’agronome Jean André Victor, Pitit Desalin de l’ex sénateur du Nord Jean Charles Moïse, a annoncé pour le 18 Mai prochain une journée de manifestation en vue d’aboutir à la démission du président de la république Jovenel Moïse.

    À l’occasion d’une conférence de presse ce lundi 6 Mai 2019, Jean André Victor du Mouvement Patriotique Populaire Dessalinien et d’autres leaders de l’opposition politique haïtienne ont lancé pour le 18 mai prochain l’opération baptisé  » sove pèp » dont les principales revendications sont: la formation d’un parlement populaire, la promotion du dialogue national, la destitution du président de la république Jovenel Moïse et l’installation d’un président autoproclamé.

    Le professeur Josué Merilien, lui aussi présent de cette conférence de presse, en a bien profité pour dénoncer l’insécurité grandissante qui s’abat sur le territoire ainsi que la mauvaise condition de vie de la population haïtienne en pointant du doigt le premier citoyen de la nation, Jovenel Moise, comme principal responsable.

    De son coté et pour corroborer les dires de ses amis de l’opposition, l’agronome Jean André Victor dénonce le manque de légitimité du président haïtien qui, selon lui, n’arrive pas à gouverner le pays. le pays n’est pas gouverné et le chef de l’État souffre d’un déficit de légitimité, la seule chose, dit-il, qu’il lui reste à faire c’est de remettre sa démission.

    Par conséquent, toujours lors de cette conférence de presse, les membres de la force de l’opposition progressiste ont tous émis le souhait d’installer un parlement populaire dans le pays, formé de représentant de différents structures de la population.

    Ce parlement avancent-ils leur permettra de destituer le plus rapidement possible le président Jovenel Moise et de placer à sa place un président auto-proclamé comme l’a fait Juan Juaido au Venezuela.

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here